Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DEREY Jean-Claude - A la recherche des sources du Nil. Le pire caprice d'Allah

Plus de vues

  •  DEREY Jean-Claude - A la recherche des sources du Nil. Le pire caprice d'Allah

DEREY Jean-Claude

A la recherche des sources du Nil. Le pire caprice d'Allah

Pocket - Paris - 2014
ISBN: 9782266239295
(Best ; 2266)
316 p. - 11,1 x 17,8 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60866 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
4,29 €
Chez Amazon

 Explorateur, écrivain, libertaire, ethnologue avant la lettre, Richard Burton n'a qu'une obsession, résoudre ce mystère qui intrigue l'humanité depuis 2000 ans : la découverte des sources du Nil. Au cours de l'expédition qu'il mène au coeur de l'Afrique à partir de 1857, malade, impotent, il autorise son second, Speke, un Anglais raciste et plein de morgue, à explorer un lac au nord de Kazeh. 

Ce dernier revient, convaincu d'avoir découvert les sources du Nil. Mais Burton ne peut l'accepter. De tentatives de manipulation en menaces de mort, tous les moyens sont bons pour être le premier à gagner Londres et la reconnaissance du Royal Geographical Institute. Un récit historique haletant, au coeur de l'Afrique, une formidable épopée humaine qui a bouleversé l'époque victorienne. 
Le Pire Caprice d'Allah fait référence à la région des "Grands Lacs" d'Afrique de l'Est. La légende veut qu'Allah, après avoir créé le monde, y ait jeté les détritus (lacs et marécages)... "Le pire caprice d'Allah !" constatent les habitants de ces lieux inhospitaliers.
Jean-Claude Derey a étudié l'ethnographie et la psychologie. Il vivra quelques années en Afrique et prendra ensuite souvent ce continent pour environnement de ses romans et polars: condition des enfants des rues dans Toubab or not toubab, situation inacceptable des clandestins dans Les requins ne mangent jamais les nègres, etc…
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter