Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BAYART Jean-François - L'Etat au Cameroun

Plus de vues

  •  BAYART Jean-François - L'Etat au Cameroun

BAYART Jean-François

L'Etat au Cameroun

Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques - Paris - 1979
298 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X54868 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
37,68 €
Chez Abebooks

 La plupart des études consacres aux systèmes politiques africains sont trop générales pour ne pas éviter de surévaluer tantôt la dimension de l'intégration nationale, tantôt les phénomènes de domination sociale. La prégnance de la tradition, l'exigence de la modernisation et du consensus, le poids de la coercition et de la dépendance sont alors censés représenter des facteurs explicatifs suffisants. Mais ainsi la réalité politique en Afrique noire, en particulier dans ce qu'elle a de dynamique et de conflictuel, n'est pas reconnue. D'où la nécessité d'analyser en profondeur les systèmes politiques du continent : ici, le régime camerounais. S'appuyant sur une large documentation primaire, et notamment sur certaines archives du parti unique, jusqu' présent inexploités, l'auteur démonte les étapes de la construction du régime, ses modes de fonctionnement, son rapport aux groupes sociaux. Dissipant les simplifications abusives dont a fait l'objet le gouvernement Ahidjo, l'un des plus controversés de l'Afrique francophone, il parvient cette conclusion qu'il existe au Cameroun une vie politique singulièrement complexe et lourde de sens : l'Etat postcolonial, s'il s'inscrit bien évidemment au c¿ur du système économique mondial, n'est cependant intelligible que mis en relation avec les sociétés précoloniales. En d'autres termes, la colonisation et la dépendance ne sont que des rebondissements dans l'historicité propre des sociétés noires. Par-delà l'analyse d'un régime, c'est une réflexion sur l'Etat et le politique en Afrique qui s'esquisse.

Jean-François Bayart, directeur de recherche au CNRS (SciencesPo-CERI), est un spécialiste internationalement reconnu de sociologie historique comparée du politique. Il est notamment l’auteur de L’état en Afrique. La politique du ventre (1989), de L’Illusion identitaire (1996), de Le Gouvernement du monde. Une critique politique de la globalisation (2004) et de L’Islam républicain. Ankara, Téhéran, Dakar (2010). Il a publié en 2010, Les études postcoloniales, un carnaval académique.