Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BISANSWA Justin K., KAVWAHIREHI Kasereka (études réunies par) - Dire le social dans le roman francophone contemporain

Plus de vues

  •  BISANSWA Justin K., KAVWAHIREHI Kasereka (études réunies par) - Dire le social dans le roman francophone contemporain

BISANSWA Justin K., KAVWAHIREHI Kasereka (études réunies par)

Dire le social dans le roman francophone contemporain

Honoré Champion - Paris - 2017
ISBN: 9782745346216
(Colloques, congrès et conférences sur la littérature comparée ; 14)
600 p., préface de Jean Bessière - 15,5 x 23,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 85,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60297 livre neuf, broché 5 à 8 jours
85,00 €
Chez Amazon

 Voici donc un livre qui voudrait jeter un éclairage neuf sur la manière de dire le social, un regard nouveau sur l'articulationdu social et du roman francophone, à la fois moderne et classique : un roman en demi-teinte, bien ancré dans l'air du temps, lesien, le nôtre. C'est cet échange qu'il s'agit d'examiner d'un écrivain à l'autre, à même les textes et à leur mise en dialogue : de romancier à romancier, parce que le social ou l'engagement ne vont pas cesser de se mettre en œuvre et à l'épreuve dans des stratégies romanesques contrastées. 

Comme par effet de reflux, les romans se sont colorés et dotés d'une unité dans la représentation de l'univers qu'ils construisent. Une forte congruence des motifs et d'écriture donne à ce corpus abondant une sign ature particulière. Cette signature est celle d'un style, mais aussi d'une vision du monde. De là, chez le romancier, la fascination que nous connaissons pour toutes les formes d'hybridation personnelle : mésalliances, jeux d'inversion de l'être et du paraître, dispersion d'expériences et de rôles.

Première édition en 2011

 Nous vous conseillons la très bonne note de lecture de Xavier Garnier dans la Revue d'Histoire littéraire de la France

Sommaire:
- Préface. À propos d’une véritable originalité des littératures africaines francophones, aujourd’hui (Jean Bessière) .. 7,
- Introduction. Le roman francophone et l’énonciation du social (Justin K. Bisanswa et Kasereka Kavwahirehi) . . 13.

PREMIÈRE PARTIE : L’HISTOIRE EN MORCEAUX
- Comment peut-on être auteur ? De la création dans un contexte de tradition orale en Afrique subsaharienne (Mamadou Diawara) . . 33,
- Écriture et sens du social : les romanciers francophones actuels sont-ils des romanciers du réel ? (Papa Samba Diop) . . 52,
- Les méandres de l’histoire et de la fiction dans le roman africain (Josias Semujanga) . . 87,
- Henri Lopès : comment écrire cette (h)Histoire ? (Elisabeth Mudimbe-Boyi) . . 111,
- De la violence et des espaces carcéraux dans Sia, le rêve du python de Dany Kouyaté, Guimba, un tyran, une époque de Cheikh Oumar Sissokho et Pourquoi ? de Sokhna Amar (Sada Niang) . . . 129,
- La place du social dans le récit francophone féminin : analyse de l’écriture féminine marocaine (R’Kia Laroui) . . .149,
- Approches littéraires et sociologiques du sens du social chez les romancières algériennes (Christine Détrez et Anne Simon) . . 159,
- La littérature tahitienne contemporaine : une écriture Tifaifai (Mohamed Aït-Aarab) . . 175,
- Écrire des histoires, écrire l’histoire. Quand les femmes dérangent les genres... Cas de Assia Djebar et Fatéma Mernissi (Rajaa Berrada Fathi) . . . 189,
- Ahmadou Kourouma : subjectivation, allégorisation – perspectives critiques et réalisme métaphorique (Jean Bessière) . .. 205,
- Réalité et fiction dans les œuvres de A. Kourouma et de D. Chraïbi (Nadra Lajri) . . . 221,
- Voyance et sorcellerie chez Ahmadou Kourouma : un trompe-l’œil ? (Jean Ouédraogo) . . . . . 235,
- Notes sur la mission sociale de l’évolué dans Chemin d’Europe de Ferdinand Oyono, Mission terminée de Mongo Beti (Cilas Kemedjio) . . . . . 251,
- Le roman de Mongo Beti : projet d’écriture, projet de société (Philippe Basabose) . . . . 275,
- Des rêves made in France dans Le ventre de l’Atlantique (Anne-Marie Miraglia) . . . . 293,
- Les romans de Léonora Miano : une écriture de la complexité sociale dans une Afrique en mal d’elle-même (Marie-Rose Abomo-Maurin) .. . 303,
- Verre cassé, un véritable puzzle de l’écriture et de la société africaine (Sim Kilosho Kabale). . . . 319,
- L’esthétisation des tragédies sociales dans La mémoire amputée de Were Were Liking (Alice-Delphine Tang) ... 333.

DEUXIÈME PARTIE : DIALECTIQUE DE L’ÉCRITURE
- La fureur de la rumeur sociale et le bruit du langage dans Rue Félix-Faure de Ken Bugul (Justin K. Bisanswa) . .. 349,
- Les fonctions de l’intertexte dans Histoire de la femme cannibale de Maryse Condé (Olga Hél-Bongo) . . . . .369,
- Entre « mondanité » et autonomie monadologique : Giambatista Viko et L’errance de Georges Ngal (Kasereka Kavwahirehi) . . . . 383,
- Autobiographie et satire : deux discours aux confins du réel et de l’imaginaire (Mireille Nnanga) . . . . 399,
- Une nouvelle voix narrative à la recherche de son « moi » (Kasongo M. Kapanga) . . . . . 409,
- L’écrivain et son « double ». Verre cassé et les mises en scène de l’auteur (Sélom Gbanou) . . . . 419,
- Et si Fès m’était conté : histoire et histoires en miroir (Assia Belhabib) . . . . . . 433,
- Le même dans les autres. L’esthétique de la dissolution dans les romans d’Aminata Sow Fall (Mbaye Diouf) . . . 443,
- L’ironie comme modalité de représentation du social dans l’univers romanesque de V.Y. Mudimbe (Jean-Christophe L.A. Kasende) . . . . 457,
- La parodie dans le roman francophone subsaharien : le cas de Le cercle des tropiques d’Alioum Fantouré (Léontine Gueyes-Troh) . . . 475,
- Protée, l’Africain dans le roman antillais (Katell Colin) . . 493,
- Le littéraire comme posture sociale dans l’œuvre de Abdelkébir Khatibi (Alaeddine Ben Abdallah) . . . . 511,
- L’univers linguistique du romancier africain entre créativité et révolte : analyse de l’écriture du roman camerounais francophone (Louis Martin Onguene Essono) . . . 521,
- Écrire en français : à la recherche de quelle identité ? L’exemple d’Out-el-Kouloub el-Demerdachia (Manal Khedr) . . . 545,

- Postface. Regards sur un parcours (Bernard Mouralis) . . . 561
- Index des noms cités . . . . . . . . . . 591
Justin K. Bisanswa enseigne à l’Université Laval où il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en littératures africaines et francophonie. On lui doit notamment Conflit de mémoires (Francfort, IKO-Verlag, 2000), Francophonie en Amérique (Québec, CIDEF, 2005) et Roman africain contemporain (Paris, Honoré Champion, 2009).
- Kasereka Kavwahirehi enseigne les littératures francophones d’Afrique et des Antilles à l’Université d’Ottawa. Outre des articles dans diverses revues, il a publié des recueils de poèmes, parmi lesquels Pascalie. Journal d’un errant (2002) et L’amande du temps (2006). Il est aussi l’auteur de V.Y. Mudimbe et la réinvention de l’Afrique (2006) et L’Afrique, entre passé et futur. La crise africaine et l’urgence d’un choix public de l’intelligence contre l’opacité sociale et politique (sous presse).