Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ASCH Susan - L'Eglise du prophète Kimbangu. De ses origines à son rôle actuel au Zaïre (1921-1981)

Plus de vues

  •  ASCH Susan - L'Eglise du prophète Kimbangu. De ses origines à son rôle actuel au Zaïre (1921-1981)

ASCH Susan

L'Eglise du prophète Kimbangu. De ses origines à son rôle actuel au Zaïre (1921-1981)

Karthala - Paris - 1983
ISBN: 9782865370696
(Hommes et sociétés)
352p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48843 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,21 €
Chez Abebooks

 Durant le demi-siècle qu'a duré la colonisation belge au Congo, l'épopée du prophète Simon Kimbangu n'a cessé d'alimenter un débat passionnée sur le caractère politico-religieux du mouvement kibamguiste. Par-delà se trouvait posé la question du rôle idéologique joué par les forces religieuses dans l'éveil des nationalismes africains.

Jeune catéchiste d'origine bakongo, Simon Kimbagu fut condamné à l'emprisonnement à perpétuité et déporté aux confins du Congo belge, pour avoir osé porter atteinte à la tranquilité de l'ordre colonial en prêchant l'évangile à des foules de pélerins accourus entendre son message de salut et d'espoir. Pour six mois d'activité prophétique, d'avril à septembre 1921, Kimbangu souffrira trente ans de martyre.
En dépit des mesures répressives, le mouvement kimbanguiste ne cessa pourtant de se répandre. A la veille de l'indépendance, l'Administration coloniale se verra contrainte d'accorder la reconnaissance officielle à l'Eglise de Jésus-Christ sur terre par le prophète Simon Kimbangu (E.J.C.S.K.). Aujourd'hui l'E.J.C.S.K. est membre du Conseil Oecuménique des Eglises et représente la troisième force religieuse au Zaïre.
Susan Ash retrace les étapes de la transformation du kimbanguisme dans une étude remarquable d'originalité par sa démarche interdisciplinaire, où sont dépassés le cadre étroit de la théologie et de l'ethnocentrisme de l'ethnologie. A partir de données inédites, recueillies sur le terrain auprès des kimbanguistes eux-mêmes et puisées aux archives coloniales belges, elle aboutit à une analyse des deux visages de la religion kimbanguiste, celui de l'institution officielle et celui de la communauté des fidèles. Enfin cet ouvrage constitue le premier bilan des activités socio-économiques de l'E.J.C.S.K. en faveur du développement du Zaïre contemporain.

Le manikongo Nzinga adopte la foi chrétienne et se fait baptiser le 3 mai 1491. Son fils Alfonso 1er favorisera le développement du christianisme dans le royaume. En 1704 Dona Béatrice fonde un secte antonienne de nature politico-religieuse et cherche à réunifier le royaume divisé par les marchands d'esclaves. Son martyr, elle sera brulée vive, marque le signal du déclin du christianisme au Kongo. Ce n'est qu'après la première guerre mondiale que Simon Kibangu, catéchiste baptiste à la British Missionary Society se révèle prophète. Malgré les persécutions encourues tout au long de la colonisation belge l'église kibanguiste se développe jusqu'à devenir la troisième force religieuse du pays. Cet ouvrage décrit l'évolution du kibanguisme à partir de l'histoire du prophète et de ceux qui l'entourent; elle rend également compte de l'analyse du kibanguisme tel qu'il apparaît à travers d'autres yeux et tel qu'il se manifeste à travers l'E.J.C.S.K. , porte parole institutionnel de l'église kibanguiste.

De nationalité américaine, née à New-York en 1949, Susan Asch est sociologue. Elle a étudié les rapports entre la religion et le développement en Afrique.