Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BUIJTENHUIJS Robert - Transition et élections au Tchad 1993-1997. Restauration autoritaire et recomposition politique

Plus de vues

  •  BUIJTENHUIJS Robert - Transition et élections au Tchad 1993-1997. Restauration autoritaire et recomposition politique

BUIJTENHUIJS Robert

Transition et élections au Tchad 1993-1997. Restauration autoritaire et recomposition politique

Karthala - Afrika Studiecentrum - Paris - Leiden - 1998
ISBN: 9782865378685
(Hommes et sociétés)
366 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48398 livre neuf, broché 5 à 8 jours
26,00 €
Chez Amazon
X6010 livre neuf, broché 5 à 8 jours
26,00 €
Chez Abebooks

 Depuis le 1er décembre 1990, date de l'accession au pouvoir du général Idriss Déby, le Tchad se trouve engagé dans un processus de démocratisation qui a été lent et parfois cahotant, mais qui a néanmoins débouché, en 1996-1997, sur un cycle de consultations populaires démocratiques ou du moins pluralistes.

Dans un livre précédent, La Conférence nationale souveraine du Tchad, fauteur a rendu compte de la première phase de ce processus de libéralisation. Aujourd'hui, il se penche d'abord sur la période de la transition qui a suivi la CNS et qui va du 7 avril 1993 jusqu'au 31 mars 1996, date du référendum sur la nouvelle Constitution. Il s'interroge plus particulièrement sur la longueur de cette transition qui a duré plus de trois ans, alors que, dans la plupart des autres pays africains francophones, elle a été beaucoup plus courte.
 
Dans une deuxième partie, l'auteur analyse les consultations populaires de 1996-1997, à savoir le référendum constitutionnel, les élections présidentielles de juin-juillet 1996 et les élections législatives de janvier-février 1997. Il montre que la démocratisation à la tchadienne représente, certes, une entreprise de restauration autoritaire, entreprise qui n'exclut cependant pas, mais va de pair avec une recomposition significative du paysage politique tchadien. Tout au long du livre, des comparaisons sont tentées avec l'élection présidentielle de 1992 au Congo étudiée par Fabrice Weissman.

Après la Conférence nationale, deuxième phase du processus de démocratisation cahotique engagé par Idriss Deby depuis 1990 et qui aboutit aux consultations électorales de 96-97. Regard sur le processus de recomposition du paysage politique tchadien

Robert Buijtenhuijs (1936-2004), néerlandais, est un africaniste spécialiste en sciences sociales et politiques qui travaillera particulièrement sur les mouvements de libération au Kenya puis au Tchad. Il appartiendra jusqu'en 1999, date de sa retraite, à l'Afrika Studiecentrum de Leyde.