Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ATTENOUKON Serge Armel - L'Afrique, poubelle de l'occident ? La gestion des déchets dangereux

Plus de vues

  •  ATTENOUKON Serge Armel - L'Afrique, poubelle de l'occident ? La gestion des déchets dangereux

ATTENOUKON Serge Armel

L'Afrique, poubelle de l'occident ? La gestion des déchets dangereux

L'Harmattan - Paris - 2009
ISBN: 9782296105065
(Etudes africaines)
288 p., préface de Théodore Holo, avant-propos de Michael G. Faure - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 28,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X43334 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
20,92 €
Chez Amazon

 Berceau de l'humanité, l'Afrique serait-elle devenue la poubelle de l'Occident ? Les déchets dangereux deviennent de plus en plus un enjeu des relations internationales notamment entre pays développés au Nord et pays en voie de développement au Sud. Le dernier exemple de déversement direct de déchets du Nord en Afrique est celui de la Côte d'Ivoire en août 2006. II s'agit de déchets industriels très toxiques. Dans le passé. des milliers de tonnes de substances toxiques ont été déversés à Cato Ridge en Afrique du Sud et Kojo au Nigeria. On estimait en 1992, à un million de tonnes les déchets toxiques que des entreprises italiennes auraient déversés sur les côtes de la Somalie à la faveur de l'anarchie qui règne dans ce pays. Le Bénin et la Guinée-Bissau ont aussi signé respectivement en 1988 et 1987 des contrats de récupération de déchets industriels toxiques en provenance de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Pour les industries occidentales, la raison d'être (le ce trafic se situe dans des obstacles juridiques, financiers et sociaux, ainsi que dans la logique de rentabilité immédiate. Pour les Etats africains, elle réside essentiellement dans la crise économique et financière ambiante. Comment les Etats africains peuvent-ils arriver à une gestion écologiquement rationnelle de ces déchets? De quelle manière peuvent-ils assurer une gestion efficiente des déchets dangereux produits localement et se prémunir efficacement contre l'invasion de ceux étrangers ? Quels sont les mécanismes normatifs et institutionnels de cette gestion ? Et, sont-ils efficaces ?

Serge Armel Attenoukon est membre du Réseau " Droit de l'Environnement " de l'AUF, et diplômé de Droit International de l'Environnement de l'Université de Limoges et de Droit et Politique de l'Environnement des Universités de Liège, de Maastricht, d'Abomey-Calavi et de Lomé. Il est ATER à la Faculté de droit à l'UAC (Bénin). Il est, en outre, le consultant principal de l'étude sur " Le Bruit du travail au Bénin " (2007-2005) pour la Commission on Legal Empowerment of the Poor-Bénin et le PNUD.