Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BATTESTINI Simon ( Sous la direction de) - De l'écrit africain à l'oral. Le phénomène graphique africain

Plus de vues

  •  BATTESTINI Simon ( Sous la direction de) - De l'écrit africain à l'oral. Le phénomène graphique africain

BATTESTINI Simon ( Sous la direction de)

De l'écrit africain à l'oral. Le phénomène graphique africain

L'Harmattan - Paris - 2006
ISBN: 9782296007635
318 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 28,30 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X36154 livre neuf, broché 5 à 8 jours
28,30 €
Chez Amazon
X65179 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
22,00 €
Chez Abebooks

L'importance incontestable de l'oralité en Afrique a masqué la présence moins évidente et plus rare de l'inscription du sens. Les dizaines de milliers de gravures et peintures pariétales, les paysages de divers symboles, les millions de manuscrits dits du désert, les écritures endogènes, et les orthographes modernes postcoloniales, en témoignent. Le phénomène graphique africain s'offre comme un paysage de signes qui sont autant de repères concrets pour l'ancrage des identités et des savoirs africains.

Les textes des contributions présentées lors de la Journée d'études organisée au musée de l'Homme à Paris en mai 2003 sur le thème: De l'écrit africain à l'oral.
 
Sommaire:
- Simon Battestini / préface, pp; 9-35,
- Anne-Marie Christin / Du support graphique à l'écriture, pp. 35-43,
- Marcel Diki-Kidiri / La graphématique africaine, pp. 43-81,
- Gérard Galtier / L'évolution de la transcription moderne du Bambara. De la conférence de Bamako de 1966 à nos jours (ou la raison du linguiste est-elle toujours la meilleure ?), pp. 81-89,
- Michèle Coquet / L'image et sa glose, pp. 89-111,
- Simon Battestini / Pour une exégèse scriptuaire de l'art africain, pp. 111-133,
- Sathya Rao / Le point de vue de la théorie unifiée de l'Afrique et son envolée dans le champ de la traduction, pp. 133-147,
- Salem Chaker / Signes, écriture et identité chez les Berbères. Un cycle trans-historique, pp. 147-163,
- Mlaïli Condro / Pour une approche discursive du syllabaire vaï, le rève d'une écriture, pp. 163-177,
- Christine Owusu-Sarpong / Afin que les noms demeurent..Les Akan du ghana et le tracage de leur histoire, pp. 177-233,
- Alain Ménigoz / Des graphismes traditionnels à l'orature, vers l'écrit en langue seconde (dogon), pp. 233-245,
- Simon Battestini / L'écriture Nsibidi (Cross River region, Nigeria), pp. 245-263,
- Jean Derive / Postface, pp. 263-273,
- Geneviève Calame-Griaule, Pierre-Francis Lacroix / Document: Graphies et signes africains, pp. 273-291.
- Bibliographie, pp. 291-309.
Simon Battestini, linguiste et sémioticien, professeur émérite, Georgetown University, Washington (USA), a étudié les systèmes d'inscription du sens de 1951 à 1983, alors qu'il enseignait en Afrique francophone puis en Afrique anglophone. Aux Etats-Unis, il a enseigné les " African Studies " de 1983 à 1998.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter