Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 APPIAH-KUBI Francis - Eglise, famille de Dieu

Plus de vues

  •  APPIAH-KUBI Francis - Eglise, famille de Dieu

APPIAH-KUBI Francis

Eglise, famille de Dieu

Karthala - Paris - 2007
ISBN: 9782845868878
(Chrétiens en liberté)
360 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X38634 livre neuf, broché 5 à 8 jours
29,00 €
Chez Priceminister
Que l'Église soit, selon la tradition la plus ancienne, «le Corps du Christ», «le Temple de l'Esprit-Saint», «la Maison de Dieu», nul théologien n'en doute. Mais qu'en est-il d'une «Église, famille de Dieu» ? Cette expression, qui peut paraître insolite à beaucoup, apparaît discrètement dans certains textes du Concile Vatican II et F. Appiah-Kubi en fait un relevé rigoureux. Dans la décennie qui suit la fin du Concile, l'Église de Haute-Volta (aujourd'hui Burkina Faso) adopte avec enthousiasme cette approche du mystère de l'Église et s'ouvre largement à une pastorale des «petites communautés ecclésiales de base». Mais c'est lors de l'Assemblée synodale des Églises d'Afrique (1994) que l'appellation Église, famille de Dieu, obtient une sorte de consécration officielle et se révèle comme un apport original des Églises d'Afrique à l'ecclésiologie.
Au terme d'un travail de recherche poursuivi avec acharnement pendant des années, l'auteur nous offre un ouvrage d'une grande densité. Il ne se contente pas de mettre en lumière les fondements scripturaires d'une Église, famille de Dieu, d'en souligner les lignes de force : la paternité de Dieu, le don du Fils unique en qui se fonde, dans la communion de l'Esprit, la fraternité qui rassemble la Famille de Dieu. Il en montre aussi les exigences et rappelle avec force que certaines d'entre elles sont aujourd'hui oubliées. De quelle fraternité une Église peut-elle se réclamer alors que l'Eucharistie, qui en est la source et le signe, est inaccessible à beaucoup, faute de ministres pour la célébrer, alors que des dispositions juridiques en matière de mariage, élaborées sous d'autres cieux, en interdisent l'accès au plus grand nombre ? Et comment parler de famille de Dieu lorsqu'on revendique haut et fort les droits de l'ethnie ou de la terre et qu'à tout prendre, il ne fait de doute pour personne qu'en Afrique (et ailleurs !) «le sang pèse plus lourd que l'eau (baptismale)».
 
A en croire le théologien nigérian E.E. Uzukwu, «il est temps pour l'Église de Rome d'écouter les Églises d'Afrique et pour les Églises d'Afrique d'écouter le peuple». Et s'il est vrai que le baptême enfante chaque année pour Dieu des centaines de milliers de fils, il leur reste à apprendre à vivre en frères universels, au sein de la Famille de Dieu. Cela demande un long apprentissage. 
R.L.
Né le 19 mars 1962 à Bamang au Ghana, le P. Francis Appiah-Kubi est prêtre du diocèse de Konongo-Mampong. Il a fait ses études théologiques, orientation théologie pastorale, aux facultés catholiques de Kinshasa, en République Démocratique du Congo, entre 1989-1995. Depuis 2005, il est docteur en théologie, spécialisation en ecclésiologie (Institut catholique de Paris et Catholic University of Leuven en Belgique). Actuellement, il est professeur et formateur au St. Peter's Régional Seminary, Cape Coast, Ghana, où il assure plusieurs cours, entre autres, l'ecclésiologie, la théologie pastorale, la théologie fondamentale et la missiologie, etc.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter