Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BAUER Fritz, ELDRIDGE MOHAMMADOU (traduit et présenté par) -  L'expédition allemande, Niger-Bénoué-Lac Tchad (1902-1903)

Plus de vues

  •  BAUER Fritz, ELDRIDGE MOHAMMADOU (traduit et présenté par) -  L'expédition allemande, Niger-Bénoué-Lac Tchad (1902-1903)

BAUER Fritz, ELDRIDGE MOHAMMADOU (traduit et présenté par)

L'expédition allemande, Niger-Bénoué-Lac Tchad (1902-1903)

Karthala - Paris - 2002
ISBN: 9782845862838
(Relire)
192 p., 2 cartes couleur dépliantes en pochette - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X32013 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
4,84 €
Chez Amazon

 A la suite de l'expédition von Uechtritz-Passarge (1893-1994), les traités germano-britanniques du 15 novembre 1893 et germano- français du 15 mars 1894 donnèrent au Cameroun des frontières qui dureront jusqu'en 1911. La Société coloniale allemande, qui avait déjà financé l'expédition von Uechtritz-Passarge, pressa le gouvernement allemand, dès 1895, de prendre la possession effective des territoires de l'Adamawa jusqu'au lac Tchad, et ceci par la voie la plus rapide, celle du Niger-Bénoué.

L'objectif de la mission est de prendre possession effective des territoires compris entre l'Adamawa et le lac Tchad par la voie la plus rapide, celle du Niger-Bénoué. En fait, Bauer va trouver à son arrivée à Garoua, un poste militaire allemand déjà en place et va parcourir un territoire déjà placé sous drapeau allemand; il traverse Rey-Bouba, puis remonte la Vina jusqu'à sa source près de Ngaoundéré, révélant au monde une région encore inconnue. Il s'agit de la première traduction de l'ouvrage publié en allemand par Dietrich Reimer à Berlin en 1904.

Lire sur Eldridge Mohammadou le In Memoriam passionnant écrit par Christian Seignobos et publié dans le Journal des Africanistes ,  Journal des africanistes, 75-1 | 2005, 299-306. 

Eldridge Mohammadou (1934-2004) est né à Garoua d'un père anglais et d'une mère peule. Après un parcours très atypique il sera l'un des fondateurs de la remarquable revue camerounaise Abbia puis deviendra un spécialiste incontournable de l'historiographie du Cameroun et tout particulièrement de son monde peul.