Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CARATINI Sophie - La dernière marche de l'Empire. Une éducation saharienne

Plus de vues

  •  CARATINI Sophie - La dernière marche de l'Empire. Une éducation saharienne

CARATINI Sophie

La dernière marche de l'Empire. Une éducation saharienne

La Découverte - Paris - 2009
ISBN: 9782707156815
(Les empêcheurs de penser en rond)
312 p. - 15,5 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X70649 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
24,90 €
Chez Priceminister
X43275 livres d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
37,00 €
Chez Amazon

Un an après être sorti de Saint-Cyr, en 1933, le lieutenant Jean du Boucher (1910-1998) est affecté en Mauritanie, aux confins du Sahara espagnol, comme méhariste des Groupes nomades de l’armée française en compagnie de 80 goumiers et 120 tirailleurs sénégalais. Leur mission est d’en finir avec la « dissidence » de tribus de nomades guerriers du Sahara nord-occidental et d’occuper leur territoire. Nous suivons dans ce livre, au jour le jour, leurs déplacements à chameaux dans un désert où il est toujours possible de s’égarer au risque de mourir de soif. Dans ce récit écrit à la première personne, Jean du Boucher raconte sa vie et celle de ses compagnons dont il a découvert et aimé les comportements, les modes de vie, les codes d’honneur, etc. Il apprend leur langue et se marie même deux fois selon leur coutume. Il témoigne aussi de la fragilité des équilibres entre les tribus chamelières et la nature, que la présence militaire étrangère menace de détruire. Mais c’est, tout autant, le surprenant fonctionnement de l’armée française, les relations entre Paris et les unités sur le terrain, les civils et les militaires, les rapports, enfin, avec la Légion étrangère qui sont racontés ici avec humour et ironie. Quand Sophie Caratini a recueilli le témoignage de celui qui était entre-temps devenu général, elle était en quête de données directes sur les militaires français qui avaient vécu pendant la colonisation sur le territoire des chameliers Rgaybat du nord-mauritanien, cherchant à comprendre la nature de la relation coloniale dans une région dont elle est spécialiste. Le récit de Jean du Boucher dont elle propose la retranscription littéraire va largement au-delà de cette ambition : c’est un vrai roman d’aventures.

 Voici le premier volume de la grande trilogie coloniale nord sahélienne composée par Sophie Caratini et visant à croiser regards, vies et aventures d'éléments des trois sociétés (blancs, maures et noirs) qui vont s'entrechoquer pendant la période coloniale en Mauritanie
- Ce premier volume est constitué par la biographie d'un jeune officier méhariste français, Jean du Boucher. Une première version de cet ouvrage est parue chez l'Harmattan en 2002 sous le titre: L'éducation saharienne d'un képi noir. Mauritanie 1933-1935 ,
- Le deuxième volume est consacré à l'histoire de Mariem mint Touileb, maure, née dans la tribu de chasseurs nomade Nmadi - La fille du chasseur (2011),
- Le troisième volet nous donne le témoignage de Moussa Djibi Wagne, un paysan peul de la vallée du fleuve Sénégal qui s'engage comme tirailleur sénégalais: Les sept cercles. Une odyssée noire (2015).
Enfin un dernier volume permettra à l'auteur Sophie Caratini de nous dévoiler les coulisses de cette longue et riche aventure scientifique et humaine.

Sophie Caratini est anthropologue et écrivain. Elle est spécialiste des nomades et ses travaux portent sur la Mauritanie et le Sahara Occidental. Après avoir dirigé le département d’Ethnologie du Musée de l’Institut du Monde Arabe de Paris, elle est entrée au CNRS, où elle est directrice de recherche. Elle partage désormais son temps entre le désert et l'écriture d’une saga coloniale qui met en scène la rencontre des cultures maure, peule et française. La fille du chasseur est le premier volume de cette fresque historique; le deuxième, Les sept cercles, paraît en 2015.
Sophie Caratini a également écrit:
- Les Rgaybat (1610-1934), Tome 1, Des chameliers à la conquête d’un territoire, L’Harmattan, 1989
- Les Rgaybat (1610-1934), Tome 2, Territoire et société, L’Harmattan, 1989
Mauresques, avec Shanta Rao (photographe), Paris, Edifra, 1993
- Les enfants des Nuages, Le Seuil, 1993 (traduit en allemand et en espagnol)
- La République des sables. Anthropologie d’une révolution, L’Harmattan, 2003
- Les non-dits de l’anthropologie, PUF, 2004
- La dernière marche de l’Empire, une éducation saharienne, La découverte, 2009.
- La question du pouvoir en Afrique du Nord et de l’Ouest (dir.), L’Harmattan, 2009.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter