Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BORNAND Sandra, DERIVE Jean (sous la direction de) - Les canons du discours et la langue. Parler juste

Plus de vues

  •  BORNAND Sandra, DERIVE Jean (sous la direction de) - Les canons du discours et la langue. Parler juste

BORNAND Sandra, DERIVE Jean (sous la direction de)

Les canons du discours et la langue. Parler juste

Karthala - Paris - 2018
ISBN: 9782811125103
(Tradition orale)
330 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 26,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X69170 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
23,00 €
Chez Priceminister

 Pour bien communiquer, la connaissance de la grammaire d’une langue est une condition nécessaire mais pas suffisante. « Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste » disait déjà Shakespeare. En effet, dans toute culture, la prise de parole se fait en référence à des canons implicites, soit pour s’y soumettre, soit pour les transgresser.

 
Pendant quatre ans, une équipe d’ethnolinguistes de divers horizons a choisi d’étudier les canons supra-grammaticaux qui servent, pour une société donnée, à définir le ton juste suivant les situations d’énonciation. Les dits canons peuvent influer sur l’énonciation jusque dans ses rapports avec les exigences de la grammaire.
 
Tous les auteurs ont abordé le canon comme une construction culturelle et dynamique, en constante évolution, reflétant des rapports de domination à un moment donné et impliquant une évaluation du discours comme étant plus ou moins proche de l’idéal. La question se pose toutefois de l’évaluation de la canonicité par les membres d’un groupe. En effet, elle peut être asymétrique, selon les compétences des participants, et peut rester uniquement implicite.
Sommaire:
- Remerciements
- Introduction / Sandra Bornand et Jean Derive
1. Le mot « juste » : forme et canonicité dans la poésie chantée de langue amharique / Katell Morand,
2. Debating value and the Hausa literary canon / Graham Furniss,
3. Émergence de traits canoniques dans le film igbo (Nigéria) / Françoise Ugochukwu,
4. Modalités et fonctions culturelles du formatage canonique des contes dioula / Awa Traoré et Jean Derive,
5. Modalités canoniques de l’injure en Kabylie : transgressions langagières et frontières symboliques / Samia Khichane,
6. Canons poétiques et poésies canoniques dans la culture maure / Catherine Taine-Cheikh,
7. Une poésie offensive et offensante du Sahara occidental… à l’épreuve des canons / Sébastien Boulay,
8. Fabrique d’un canon : entre archives coloniales, fait littéraire et culture populaire (Sarraounia, Niger) / Elara Bertho,
9. Évolution du pekaan de Guélâye Âli Fall à aujourd’hui : vers la construction d’un canon paysager ? / Marie Lorin,
10. L’évolution du taasu : des contextes traditionnels aux contextes modernes (musical et publicitaire) au Sénégal / Ndiabou Séga Touré,
11. Les propriétés canoniques de quelques genres du discours en pays manding et leurs incidences linguistiques (phonologie, morphologie, syntaxe, lexique) / Jean Derive,
12. De l’absence de canon à une esthétique de l’anti-norme dans le « zouglou », poésie urbaine de Côte d’Ivoire / Marie-Clémence Adom,
13. Peut-on parler de forme canonique pour le SMS sénégalais ? / Kristin Vold Lexander.
- Sandra Bornand est anthropologue linguistique (CNRS, LLACAN - UMR 8135), co-rédactrice en chef, avec N. Belmont et C. Leguy, des Cahiers de littérature orale. Depuis 1995, elle mène des recherches dans l’ouest du Niger, dans l’aire songhay-zarma.

- Jean Derive, professeur émérite (Université de Savoie / LLACAN - UMR 8135), est spécialiste des littératures francophones, de l’épopée et des relations entre les littératures africaines écrites et orales.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter