Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 Revue française d'histoire d'Outre-Mer (RFHOM) - Hommage à Robert Delavignette n° 194-197 -

Plus de vues

  •  Revue française d'histoire d'Outre-Mer (RFHOM) - Hommage à Robert Delavignette n° 194-197 -

Revue française d'histoire d'Outre-Mer (RFHOM) - n° 194-197

Hommage à Robert Delavignette

Société française d'histoire d'outre-mer (SFHOM) - Paris - 1967
(Revue française d'histoire d'Outre-Mer - tome LIV, n°s 194-197)
246 p., ill. et cartes - 24 x 15,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X48853 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
13,00 €
Chez Abebooks
X63217 ouvrage en libre accès disponible sans délais
0,00 €
Chez Persee

 

 Hommage au célèbre administrateur colonial et au grand écrivain auteur de Paysans noirs. Un texte inédit de Delavignette: , une bibliographie de ses œuvres et des contributions de Paul Hazoumé, Léopold Sédar Senghor, Jean-Claude Froelich, Pierre Kalck, etc..

Contient:
- Hubert Deschamps / Delavignette ou le contact humain,
- Biographie et bibliographie de Robert Delavignette,
- Un texte inédit de Robert Delavignette / Souvenirs du Niger,
- Léopold Sédar Senghor / Un gouverneur humaniste,
- Paul Hazoumé / Souvenir d'un africain,
- Joseph Bouchaud / Evangélisation et colonisation,
- Jean-Claude Froelich / Delavignette et le service africain,
- Pierre Kalck / Robert Delavignette et la décolonisation,
- Carlo Laroche / Pour une histoire coloniale quelconque,
- Charles-André Julien / Colons français et Jeunes-Tunisiens (1882-1912),
- Raymond Decary / Ankazobé avant Lyautey. Le Journal du capitaine Nicard,
- Henri Brunschwig / Note sur les technocrates de l'impérialisme français en Afrique noire,
- Roger Pasquier / A propos de l'émancipation des esclaves au Sénégal en 1848,
- Jacques Binet / L'Histoire africaine et nos ancçetres les gaulois,
- Yves Person / Un cas de diffusion: les forgerons de Samori et la fonte à la cire perdue,
- Robert Cornevin / L'œuvre des Bourguignons (les Javouhey et Jean Dard) au Sénégal et à la Réunion,
Robert Delavignette (1897-1976) est l'une des figures les plus intéressantes et les plus attachantes de la colonisation française africaine. Démobilisé en 1919, il est commis aux affaires indigènes en AOF. Il intègre ensuite l'Ecole coloniale par la petite porte d'accès réservé aux fonctionnaires subalternes. Il servira successivement comme adjoint au commandant de cercle au Niger ( Tessaoua, Dosso), en Haute-Volta (Ouagadougou), puis comme commandant de cercle (Banfora). Il dirige en 1931 l'Agence économique de l'AOF puis entre au cabinet de Marius Moutet avant de devenir directeur de l'ENFOM en 1937. Haut-Commissaire au Cameroun en 1946-47 puis directeur des affaires politiques au ministère de la France d'Outre-Mer, poste où il tentera d'initier une politique coloniale novatrice. En désaccord avec le gouvernement sur la question indochinoise il démissionne en 1951 pour rejoindre l'ENFOM où il se remettra à enseigner jusqu'en 1962, année où il prend sa retraite.
Ses ouvrages (romans et essais) sont remarquables et apportent un éclairage passionnant sur les visions d'un administrateur juste et progressiste sur ce qu'aurait pu être l'évolution de notre politique coloniale.