Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COLIN-NOGUES Renée (Photos), COLIN Roland, SOW Moussa (Textes) - Senoufo du Mali

Plus de vues

  •  COLIN-NOGUES Renée (Photos), COLIN Roland, SOW Moussa (Textes) - Senoufo du Mali

COLIN-NOGUES Renée (Photos), COLIN Roland, SOW Moussa (Textes)

Senoufo du Mali

Editions Revue Noire - Paris - 2006
ISBN: 2909571645
160 p., 140 photos en bichromie, préface d'Adam Ba Konaré

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 25,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64112 livres neuf et d'occasion, reliure éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
15,99 €
Chez Amazon
X36490 livres neuf et d'occasion, reliure éditeur, à partir de: 5 à 8 jours
5,00 €
Chez Priceminister

 Renée Colin-Noguès passe deux années au coeur du pays Sénoufo, à Sikasso et dans sa région le Kènèdougou, «Terre de Lumière». Le pays est alors culturellement fort de ses rites et de sa société : la colonisation l'a blessé mais fondamentalement peu bouleversé. Avec son mari, Roland Colin, administrateur colonial, ils sont tous deux convaincus de vivre les derniers moments de la domination française et les prémices de l'indépendance. 

Ils apprennent la langue et vont de village en village. Roland prend des notes (peu administratives) pour approfondir la connaissance de la culture Sénoufo, Renée prend des photos de confiance partagée. Sans volonté ethnographique, ses photographies de coeur renseignent aujourd'hui un univers des formes qui comme partout s'étiole, voire disparaît. 
En Afrique, Renée Colin-Noguès s'inscrit parmi ces photographes blancs du quotidien, souvent anonymes et méconnus, qui ne viennent pas faire des reportages à sensation ou «voler des images». Coloniaux et personnalités atypiques comme Pierre Verger ou Anita Conti, ils sont un versant de cet échange historique qui marque pour longtemps les humanités qui les accueillent. 
Les Éditions Revue Noire ont coeur de révéler le regard de ces «Occidentaux à part» dans le même sens qu'elles ont révélé des centaines de photographes africains pour participer à la construction d'une autre image de l'«autre», un «autre nous-même».

140 photos prises dans la région de Sikasso entre 1952 et 1954. Catalogue d'une exposition présentée au Musée National de Bamako en 2006.

- Roland Colin est né en 1928, en Bretagne. Après la guerre, il choisit de participer à l'aventure de la décolonisation, et entre à l'École nationale de la France d'Outre-mer en 1948, où il aura Senghor pour professeur. Diplômé de l'École des langues orientales, il est d'abord administrateur au Soudan français, jusqu'en 1954, et dirige le cabinet de Mamadou Dia au moment de l'indépendance du Sénégal. En 1964, il co-dirige l'IRAM et succède au Père Lebret à la tête de l'IRFED. Docteur d'État sous la direction de G. Balandier, il enseignera à l'École des Hautes Études en Sciences sociales, puis aux Universités de Paris VIII et de Paris III, et à la Fondation nationale des Sciences politiques. Retraité depuis 1993, il préside l'IRFED, et a publié Les contes Noirs de l'Ouest-africain aux éditions Présence Africaine.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala