Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 EMEZI Akwaeke - Eau douce

Plus de vues

  •  EMEZI Akwaeke - Eau douce

EMEZI Akwaeke

Eau douce

Gallimard - Paris - 2020
ISBN: 9782072836015
(Du monde entier)
256 p., traduit de l'anglais (Nigéria) par Marguerite Capelle, titre original : Freshwater (2018) - 14 x 20,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X71109 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
13,00 €
Chez Priceminister

 Au Nigéria, dans la cosmologie igbo, lorsqu’un enfant est dans le ventre de sa mère, il est façonné par des esprits qui déterminent son destin. Mais à la naissance de la petite Ada, les portes entre le monde des humains et celui des esprits se sont temporairement ouvertes, le temps pour ces derniers de s’immiscer dans le corps de la fillette et de s’y trouver bloqués. Un pied dans le monde des vivants, un pied dans le monde des esprits, Ada va ainsi grandir envahie par un cortège de voix qui vont se disputer le contrôle de sa vie, fractionnant son être en d’innombrables personnalités.

Mais lorsque Ada quitte son berceau géographique pour faire ses études aux États-Unis, un événement traumatique d’une violence inouïe va donner naissance à un nouvel esprit, beaucoup plus puissant, beaucoup plus dangereux. Ce nouveau «moi» prend possession d’elle et se nourrit de ses désirs, de sa colère et de sa rancœur. La vie de la jeune fille prend alors une tournure de plus en plus inquiétante, où la mort semble devenir une séduisante échappatoire.
Ce premier roman à la force narrative enivrante donne à voir une version profondément originale des troubles de la personnalité. Avec une assurance rare et une énergie dévorante, Eau douce explore les abysses de l’être, pose un regard incisif sur les questions d’identité, de sexualité, de folie et d’acceptation de soi, et sonne l’émergence d’une nouvelle voix littéraire, unique et audacieuse.

 Roman fortement autobiographique qui nous donne à voir, à partir d'éléments de la cosmologie igbo, une version originale et fort troublante des troubles de la personnalité

Akwaeke Emezi, d'origine igbo et tamoule, a grandi au Nigéria et évolue dans les espaces liminaux. Profondément autobiographique, Eau douce est finaliste de nombreux prix littéraires internationaux et a été désigné Meilleur Livre de l'année par le New Yorker. C'est son premier roman