Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 SONY LABOU TANSI - Théâtre I : Qui a mangé Mme d'Avoine Bergotha ? / Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent.

Plus de vues

  •  SONY LABOU TANSI - Théâtre I : Qui a mangé Mme d'Avoine Bergotha ? / Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent.

SONY LABOU TANSI

Théâtre I : Qui a mangé Mme d'Avoine Bergotha ? / Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent.

Lansman - Carnières (Belgique) - 1995
ISBN: 9782872821266
(Beaumarchais ; 18)
102 p. - 21 x 15 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X55011 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
22,55 €
Chez Abebooks

 Sony Labou Tansi est certainement l'un des auteurs africains francophones les plus importants du XXe siècle. Nous avons eu la chance de la rencontrer et de travailler avec lui à la relecture de ses premières pièces.

 
Ce recueil comprend deux textes de Sony : "Qui a mangé mme d'Avoine Bergotha ?" (la toute première pièce publiée à la création de la maison) et "Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent".
 
 
Sommaire:
- Qui a mangé Mme d'Avoine Bergotha ?
D'un morceau de pays tropical, et par les miracles de la technologie financière, Walante crée une nation sans autre loi que la sienne. Pour 6 comédiens et 4 comédiennes.

- Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent
Depuis trois ans, Nohami, Zooam et Mamab voguent sur l'Adamantine à bord duquel ils ont chargé armes, fortune et souvenirs. Pour 4 comédiens et 2 comédiennes.
Marcel Ntsoni ou Sony (plus connu sous son nom de plume de Sony Labou Tansi) est né en 1947 à Kimwenza en RD Congo; il meurt en 1995 à Brazzaville qu Congo Brazza marquant par le lieu de ces deux événements son appartenance aux deux Congos. Passé par l'Ecole Normale Supérieure d'Afrique Centrale il enseignera le français et l'anglais au Congo Brazza où il passera l'essentiel de sa vie et sera même un temps élu député avant de se voir, en 1994, radié de la fonction publique, passeport confisqué du fait de son opposition au président Lissouba. Romancier, poète et dramaturge, il est l’auteur de six romans, dont Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez qui est disponible en Points, et d’une douzaine de pièces de théâtre. La Vie et demie est son roman le plus célèbre.
Faute de soins, il meurt du sida en juin 1995 quelques jours après son épouse atteinte de la même maladie.