Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LEURQUIN Anne, MAGLIANI Mauro (photos) - Colliers ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique

Plus de vues

  •  LEURQUIN Anne, MAGLIANI Mauro (photos) - Colliers ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique

LEURQUIN Anne, MAGLIANI Mauro (photos)

Colliers ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et d'Amérique

Skira - Milan - 2003
ISBN: 9788884915511
(Archeology, Primitive and Asian Art)
416 p., 332 ill.coul.et 332 n/b. - 24 x 28 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42971 livres d'occasion, reliure éditeur sous jaquette illustrée, à partir de: 5 à 8 jours
200,00 €
Chez Amazon

La remarquable collection Ghysels de bijoux ethniques témoigne de la rigueur et du goût avec lesquels chaque joyau fut choisi tout au long d’une quête incessante du bijou le plus beau, le plus authentique, le plus original. Il est vrai que les formes, les couleurs et les matières de ces parures de cou ne cessent de nous étonner et de nous ravir et que la modernité de certaines d’entre elles n’a pas échappé à quelques créateurs de bijoux contemporains. Il est rare que la parure soit seulement esthétique car elle est avant tout ancrée dans le social, le religieux et le politique qui lui donnent du sens. Ainsi, en Afrique du Nord, les colliers constituent une part de la dot de l’épouse mais dans la plupart des sociétés océaniennes, ils peuvent être l’enjeu d’un système d’échange de biens extrêmement sophistiqué. Et nous éprouvons parfois de la difficulté à croire que dans l’hindouisme ancien, les bijoux les plus précieux des adeptes pouvaient être accrochés aux branches des arbres jouxtant le temple du dieu auquel ils étaient dédiés. Tout au long de ce livre, l’auteur tente de démêler l’écheveau de leurs usages, de décrire leurs matières et de souligner l’originalité des artisans qui ont participé à l’enrichissement d’un patrimoine culturel depuis longtemps menacé de disparition et que la collection Ghysels contribue à sauvegarder. Avec plus de 300 photos commentées, un glossaire, un index, des cartes et une bibliographie générale.

Anne Leurquin est Historienne de l’Art, diplômée de l’Université Libre de Bruxelles. Elle assume en tant que professeur des cours d’Histoire de l’Art et d’Ethnologie.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter