Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GOERG Odile, (sous la direction de) - Fêtes urbaines en Afrique. Espace, identités et pouvoirs

Plus de vues

  •  GOERG Odile, (sous la direction de) - Fêtes urbaines en Afrique. Espace, identités et pouvoirs

GOERG Odile, (sous la direction de)

Fêtes urbaines en Afrique. Espace, identités et pouvoirs

Karthala - Paris - 1999
ISBN: 9782865379286
(Hommes et sociétés)
352 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X39682 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
48,96 €
Chez Amazon

 Au fil des pages, les rues et les places des villes africaines s'animent : farandoles d'enfants à Antananarivo, processions religieuses à Ouagadougou, défilés organisés pour les indépendances et leur commémoration, cortèges des fanals à Saint-Louis du Sénégal. Ces manifestations festives et bien d'autres, officielles ou privées, se prolongent dans les bars congolais ou les cours de Lomé. Elles mettent en scène des personnages variés, porte-parole de la société : oba du Nigeria, musiciens sénégalais de l'après-guerre, métis du Cap, instituteurs de William Ponty… A travers l'analyse de ces moments forts, qui rompent la routine du quotidien, se font jour les mutations d'une société urbaine qui exprime sa cohésion ou sa diversité. Cependant, alors que les fêtes sont au cœur de toute analyse anthropologique, leur approche sous l'angle historique reste négligée. Des historiens d'horizons divers interrogent ici les concepts de fête et d'espace urbain, sur toile de fond des bouleversements politiques et sociaux des XIXème et Xxème siècles. Cet ouvrage questionne à la fois le devenir de cérémonies anciennes et l'émergence de nouveaux moments festifs. Les fêtes situées aux confins du spontané et du codifié, procédant à la fois du politique et du culturel, jettent une lumière nouvelle sur les sociétés africaines. Ces Fêtes urbaines en Afrique allient les traces de la mémoire et des écrits aux tracés spatiaux, mentaux ou sociaux. Surgissent alors, des côtes du golfe de Guinée à Madagascar, les significations mouvantes des festivités urbaines.

Une approche historique des concepts de la fête en milieu urbain depuis le XIXe siècle

Sommaire:
- Odile Goerg / Introduction, pp. 5-16.

Les Traditions revues et corrigées
- Jean-Luc Martineau / Les oba en public: métamorphose d'une fête (1937-1945), pays Yoruba, pp. 17-36,
- Mamadou Moustapha Dieng / Naissance et évolution d'une fête: Saint-Louis du Sénégal et son fanal, pp. 37-50,
- Roger Akpaki / Regards ceoisés des pouvoirs et des populations: la fête annuelle dite iru chez les Idaasha (République du Bénin), pp. 51-64,
- Kueno Tshingi : Cérémonies et fêtes à Kinshasa depuis l'époque coloniale, pp. 65-86.

Colonisation, instrumentalisation et réappropriation des fêtes
- Didier Gondola / Bisengo ya la joie: fête, sociabilité et politique dans les capitales congolaises, pp. 87-112,
- Faranirina V. Rajaonah / La fête des enfants à Antananarivo pendant la colonisation, pp. 113-130,
- Didier Nativel / La célébration du nouveau roi de Madagascar à Tananarive. Les fêtes du retour de Gallieni dans la colonie en 1900, pp. 131-148,
- Laurent Fourchard / Espace urbain et religion populaire: les cérémonies catholiques à Ouagadougou, 1900-1945, pp. 149-166,
- Alain Tirefort / Aux antipodes du Tam-Tam, la fête coloniae en Côte d'Ivoire pendant l'entre-deux guerres, pp. 167-180,
- Jean-Hervé Jezequel / Le théâtre des instituteurs en AOF (1930-1950): pratique socio-culturelle et vecteur de cristallisation des nouvelles identités urbaines, pp. 181-200,
- Catherine Coquery-Vidrovitch / Fêtes et commémorations en Afrique Occidentale au Xxe siècle, pp. 201-212.

Avatars et mutations contemporaines
- Ibrahim Thioub, Ndiouga A.L. Benga / Les groupes de musique moderne des jeunes africains de Dakar et de Saint-Louis, 1946-1960, pp. 213-228,
- Mohamed Mbodj / L'invention d'une tradition: anciens sites et nouvelle mémoire ou Les ambiguités de la célébration de l'Indépendance de la Gambie en 1965, pp. 229-253,
- Hélène d'Almeida-Topor / La ville magnifiée: les fêtes d'Indépendance dans les capitales africaines, pp. 254-262,
- Denis-Constant Martin / Les fêtes du Nouvel An au Cap (Afrique du Sud), pp. 263-280,
- Kodjo Koffi / Réjouissances privées et cérémonies officielles: approches d'une histoire socio-politique de la fête à Lomé, pp. 280-325.
Odile Goerg est professeur d'Histoire contemporaine à l'université Marc Bloch de Strasbourg et membre de l'Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur l'Afrique de l'Ouest, notamment la Guinée et la Sierra Leone. Elle a publié divers ouvrages et articles dans le domaine de l'histoire économique et sociale dont Commerce et colonisation en Guinée, 1850-1913 (1986) et Pouvoir colonial, municipalités et espaces urbains. Conakry et Freetown, des années 1880 à 1914 (1997), L'Harmattan. Elle a par ailleurs co-édité plusieurs livres portant sur les jeunes ou les villes en Afrique.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter