Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 AMSELLE Jean-Loup - Islams africains : la préférence soufie

Plus de vues

  •  AMSELLE Jean-Loup - Islams africains : la préférence soufie

AMSELLE Jean-Loup

Islams africains : la préférence soufie

Le bord de l'eau éditeur - Lormont - 2017
ISBN: 9782356875181
(Pour mieux comprendre)
148 p. - 12,8 x 20 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 14,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X71115 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
10,00 €
Chez Amazon

 La préférence accordée à l'islam soufi, islam supposé pacifique, dans sa variante africaine, c'est-à-dire "noire", n'est que le nouvel avatar du primitivisme à l'âge du djihadisme. Le primitivisme, qui a fait de l'Afrique le continent du fétichisme à l'époque de la traite des esclaves, l'a ensuite caractérisé sous la colonisation comme le havre de l'"islam noir" et actuellement comme celui de l'islam soufi... Islam noir, Islam soufi : islams pacifiques ? Or, l'Afrique, au cours de son histoire, n'a cessé de résister à ce stéréotype à travers les nombreux djihads intervenus au XIXe siècle ou ceux qui se déroulent actuellement. Tout en soutenant les formes locales de l'islam soufi, en tant que contre-feux à l'islam radical, les pouvoirs africains et les puissances étrangères qui interviennent sur le continent entendent le renforcer en organisant une "déradicalisation" du personnel musulman ouest-africain dans d'autres pays, comme le Maroc, soumis également à la menace salafiste, wahhabite ou djihadiste. L'islam soufi apparaît ainsi, en définitive, comme la variante postcoloniale de "l'islam noir".

 L'islam soufi tel que pratiqué en Afrique de l'Ouest, considéré par les pouvoirs en place comme par l'occident comme un rempart contre le djihadisme ne serait-il en fait qu'une variante postcoloniale de "l'islam noir" ?

Jean-Loup Amselle, anthropologue, est directeur d'études à l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a notamment publié Au cœur de l'ethnie avec E. M'Bokolo (1985), Logiques métisses (1990), Vers un multiculturalisme français (1996), Branchements (2001) et L'Art de la friche (2005).