Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DELAFOSSE Maurice - Haut-Sénégal - Niger (Soudan Français) Première série : Le pays, les peuples, l'histoire, les civilisations. Edition originale de 1912

Plus de vues

  •  DELAFOSSE Maurice - Haut-Sénégal - Niger (Soudan Français) Première série : Le pays, les peuples, l'histoire, les civilisations. Edition originale de 1912

DELAFOSSE Maurice

Haut-Sénégal - Niger (Soudan Français) Première série : Le pays, les peuples, l'histoire, les civilisations

Emile Larose - Paris - 1912
3 volumes de (6), 428 p. / (4), 428 p. / (4), 316 p., avec 41 planches de 80 photos, 22 cartes et 1 grande carte en couleur

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X70528 Tome II : ouvrage numérisé en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez BNF-Gallica
X70529 Tome III : ouvrage numérisé en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez BNF-Gallica
X66002 Tome I : ouvrage numérisé en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez BNF-Gallica

 

La parution en 1912 de cet somme de connaissances historique et ethnographique sur la vaste région qui constitue aujourd'hui pour l'essentiel le Mali et le Burkina Faso doit être considérée comme un événement fondamental. Il reste à ce jour un outil de référence incontournable pour tous ceux qui s'intéressent à l'Afrique de l'Ouest.

(t. 1 : Le pays, les peuples, les langues ; t. 2 : L'histoire ; t. 3 : Les civilisations. Bibliographie, index)
Maurice Delafosse (1870-1926) après des études aux Langues O' débute en 1894 sa carrière coloniale en Côte d'Ivoire, y travaille jusqu'en 1897 avant d'être nommé consul de France au Liberia; 1899 retour en Côte d'Ivoire pour y délimiter la frontière avec le Ghana; mariage à la mode du pays dont naîtront 2 enfants qu'il reconnait. Il enseigne en France, à l'Ecole Coloniale et aux Langues O' de 1909 à 1915 puis sera nommé responsable des affaires civiles du gouvernement de l'AOF à Dakar. Il quitte le Sénégal en 1918 et restera par la suite en France jusqu'à sa mort.
Il laisse derrière lui un travail considérable d'administrateur mais aussi d'ethnologue et de linguiste et aura par son exemple et ses enseignements marqué toute une génération d'administrateurs coloniaux.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter