Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BOOH BOOH Jacques-Roger - Le patron de Dallaire parle: Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda

Plus de vues

  •  BOOH BOOH Jacques-Roger - Le patron de Dallaire parle: Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda

BOOH BOOH Jacques-Roger

Le patron de Dallaire parle: Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda

Duboiris - Paris - 2005
ISBN: 9782952231503
(Secrets d'état)
207 p. - 15 x 21 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 20,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X59702 livre neuf, broché 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Amazon

 " J'ai serré la main du diable " déclare presque pieusement le général Roméo Dallaire, commandant des casques bleus de l'ONU au Rwanda en 1994. Depuis plus de dix ans, son patron, Jacques-Roger Booh Booh, chef de la Mission des Nations Unies pour l'Assistance au Rwanda (MINUAR), garde le silence habituel des diplomates professionnels. Mais, le tapage médiatique de Dallaire est devenu indécent. Pour la première fois, le diplomate sort de sa réserve et accuse le militaire, qui était sous ses ordres, d'avoir trahi la mission de l'ONU à Kigali. Booh Booh révèle que Dallaire a clandestinement posé des micros dans son bureau pour écouter toutes les conversations officielles et confidentielles à des fins de sabotage. Il affirme que le même Dallaire ne lui a jamais présenté le moindre rapport sur l'attentat qui a déclenché le génocide ni sur l'assassinat des casques bleus belges. Il a négligé la sécurité des Rwandais et celle des soldats de la MINUAR. Pis, cédant facilement aux avances de femmes rwandaises, Dallaire a carrément choisi son camp en contribuant secrètement à la victoire militaire des rebelles tutsi contre l'armée hutu. Cet officier canadien, qui a reçu les décorations et les honneurs de son pays, n'est pas le général Mc Arthur. Il n'est ni un héros ni un fonctionnaire respectable. Sa mission fut un fiasco. Face à l'histoire et à son travail, Dallaire est mis à nu et sommé de rendre des comptes.

Jacques-Roger Booh-Booh fut le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et le chef de la Mission des Nations Unies pour l'Assistance au Rwanda (MINUAR) de 1993 à 1994. Diplomate de carrière, il a été ambassadeur à Paris et ministre des Affaires Etrangères du Cameroun.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter