Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CHRETIEN Jean-Pierre, KABANDA Marcel - Rwanda, racisme et génocide. L'idéologie hamitique

Plus de vues

  •  CHRETIEN Jean-Pierre, KABANDA Marcel - Rwanda, racisme et génocide. L'idéologie hamitique

CHRETIEN Jean-Pierre, KABANDA Marcel

Rwanda, racisme et génocide. L'idéologie hamitique

Belin - Paris - 2013
ISBN: 9782701148601
380 p. - 15 x 21,5 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 22,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60940 livre neuf, broché 5 à 8 jours
22,00 €
Chez Amazon
X64533 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
11,99 €
Chez Priceminister

 La catastrophe extrême a été le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, accompagné du massacre de Hutu considérés comme traîtres à leur "sang". Les efforts de reconstruction sont visibles, parfois même spectaculaires. Mais, depuis vingt ans, les violences dérivées n'ont pas cessé dans la région, notamment dans l'Est du Congo. L'objet de ce livre se situe dans une longue durée, jusqu'au temps présent, mais surtout en amont de la crise des années 1990, afin de mettre au jour la construction de l'idéologie distinguant les "vrais Africains" des "faux nègres", ceux qu'on a appelés les Hamites depuis les années 1860 dans la littérature spécialisée de l'époque. 

Ce schéma racial est né dans le même creuset intellectuel que celui opposant Aryens et Sémites, c'est-à-dire le fantasme qui a embrasé l'Europe dans les années 1930-1940. Le génocide des Tutsi n'a pas été improvisé en fonction d'une conjoncture. Il n'était pas non plus une fatalité inscrite dans les gènes de la population rwandaise : ce n'est pas un objet ethnographique. Il est le produit, très moderne, d'une option politique extrémiste, jouant ouvertement du racisme comme arme de contrôle du pouvoir. 
Les médias qui en ont été les vecteurs efficaces l'attestent sans ambages. Mais cette mise en condition de tout un pays aurait été impossible sans l'inscription durable dans la culture de la région des Grands lacs d'une idéologie intrinsèquement raciste, discriminant, sous les étiquettes hutu et tutsi, des autochtones et des envahisseurs, une majorité naturelle et une minorité perverse, le "vrai peuple" rwandais et une race de "féodaux". 
Les auteurs ont travaillé depuis des années sur ce chapitre durablement méconnu de l'histoire de l'Afrique, qui est à la fois celui d'une anthropologie devenue folle et celui de manipulations politiques de diverses provenances

 Cet ouvrage démontre que ce qui était considéré comme des ethnies ne correspondrait pas à cette définition et ne serait que le produit du regard porté par les colonisateurs de ces pays sur ses différents habitants.

- Jean-Pierre Chrétien, témoin-expert auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda, agrégé d'histoire, est directeur de recherche en histoire de l'Afrique au CNRS.
- Marcel Kabanda, historien, est président de l'IBUKA, qui représente les victimes du génocide perpétré au Rwanda.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter