Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 ANNET Armand - Le secret du Tengelin. Roman

Plus de vues

  •  ANNET Armand - Le secret du Tengelin. Roman

ANNET Armand

Le secret du Tengelin. Roman

Les Editions du Scorpion - Paris - 1966
217 p. - 19 x 14 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X64183 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
23,00 €
Chez Abebooks
X59172 livres d'occasion, brochés, à partir de : 5 à 8 jours
19,99 €
Chez Amazon

 

Intéressant, rare et fort peu connu roman mettant en scène les principaux acteurs civils et militaires d'un poste colonial. L'intrigue, qui se déroule à Garoua et dans les Monts Mandara, au nord du Cameroun, mêle un petit drame sentimental à trois personnages avec des opérations de répression de la traite d'esclaves qui perdure à cette époque entre les possessions anglaises (Cameroun et Nigeria) et le Tchad et le Soudan. En toile de fond le Tengelin, amas de rochers aux pouvoirs maléfiques. Notons la description d'une mission de répression/conciliation depuis Maroua vers l'intérieur du massif pour mettre fin aux incursions récurrentes et violentes que les kirdi feraient en terre foulbé. Et une découverte intéressante après cette opération: ce sont les foulbé qui privent les kirdi de leurs terres et cherchent à les réduire en esclavage et qui en plus manoeuvrent de toutes les manières possibles (dont par leurs jolies femmes) les colonisateurs pour arriver à leurs fins.

Armand Léon Annet (1888-1973) fut administrateur colonial. Il débute sa carrière comme commis de 3eme classe en 1911 et est affecté en Oubangui-Chari. Il fera la première guerre mondiale au Cameroun et la terminera avec le grade de Capitaine. Il reste ensuite auprès du Commissaire de la République au Cameroun. Il sera nommé gouverneur de la Côte française des Somalis en 1935, puis du Dahomey (1938). Il se rallie au maréchal Pétain et sera nommé Commissaire de la République au Cameroun. Il se réfugiera ensuite à Dakar puis sera nommé Gouverneur de Madagascar. A la libération il sera emprisonné puis condamné à la dégradation nationale. Il sera amnistié en 1954