Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
BENOT Yves, DORIGNY Marcel (sous la direction de) - Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises 1802. Aux origines de Haïti. Actes du Colloque international organisé par l'association pour l'étude de la colonisation européenne, Université P

Plus de vues

  • BENOT Yves, DORIGNY Marcel (sous la direction de) - Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises 1802. Aux origines de Haïti. Actes du Colloque international organisé par l'association pour l'étude de la colonisation européenne, Université P

BENOT Yves, DORIGNY Marcel (sous la direction de)

Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises 1802. Aux origines de Haïti. Actes du Colloque international organisé par l'association pour l'étude de la colonisation européenne, Université Paris VIII Saint-Denis - juin 2002.

Maisonneuve & Larose - Paris - 2003
ISBN: 9782706816925
(Hors Collection)
592 p. - 16 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42597 livres neuf et d'occasion, brochés, état et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
6,85 €
Chez Amazon

 " Nous savons que la Révolution a aboli l'esclavage en 1794 ; mais nous savons aussi que Napoléon l'a rétabli en 1802 ", disait au Palais-Bourbon feu Houphouët-Boigny en 1947.

Ce rétablissement de l'esclavage et de la traite des Noirs, ainsi que du Code noir, par le premier Consul Bonaparte sont souvent passés sous silence par les commémorations des bicentenaires napoléoniens, que ce soit sous forme de livres, de spectacles ou de productions télévisuelles.
Le colloque international organisé en juin 2002, à l'université de Paris-VIII Saint-Denis, par l'association pour l'étude de la colonisation européenne 1750-1850, ne se proposait pas de simplement commémorer, mais d'ouvrir une réflexion sur cette décision régressive et ses répercussions. Première conséquence de grande portée mondiale : l'indépendance de Haïti, première et seule insurrection d'esclaves noirs victorieuse, et par ses seules forces. A la Guadeloupe, en revanche, la reconquête triompha à force de massacres. Mais en bien d'autres lieux, le pas en arrière de la France bonapartiste suscite échos et réactions. La réflexion proposée par le colloque s'est prolongée jusqu'à la veille de la conquête de l'Algérie, qui marque le début d'une nouvelle vague de colonisation française, supposée suppléer la perte de la " Perle des Antilles ". On lira dans cet ouvrage des contributions de chercheurs haïtiens, américains, mexicains, chiliens, français, aussi bien des Antilles, de la Réunion que de métropole. Tous apportent des angles de vues et des lumières différentes, mais largement convergentes, sur cette tragique histoire inaugurée par le décret consulaire imposant le retour à l'ancien régime colonial, après huit années d'application de la " liberté générale ".
Yves Benot, de son véritable nom Edouard Helman (1920-2005) fut un journaliste et écrivain français qui consacra de nombreux écrits à la lutte contre le colonialisme et la colonisation. Il mettra ses idées en application en allant enseigner en 1958 dans la Guinée devenue indépendante de Sékou Touré puis en 1962 au Ghana. Il est titulaire d'une thèse de doctorat détat soutenue en 1972 à Paris 8 sur le thème: Fonctions historiques des idéologies et de la science d’après l’exemple de l’Afrique noire.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter