Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BATISTA De SOUSA Izequiel - Sao Tomé et Principe de 1485 à 1755: Une société coloniale. Du blanc au noir

Plus de vues

  •  BATISTA De SOUSA Izequiel - Sao Tomé et Principe de 1485 à 1755: Une société coloniale. Du blanc au noir

BATISTA De SOUSA Izequiel

Sao Tomé et Principe de 1485 à 1755: Une société coloniale. Du blanc au noir

L'Harmattan - Paris - 2008
ISBN: 9782296060227
(Mondes lusophones)
374 p., préface de Jean-Michel Massa - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 33,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X37029 livre neuf, broché 5 à 8 jours
33,50 €
Chez Amazon

L'histoire du Portugal a longtemps été conçue et écrite par et pour des Portugais. Dans ce parcours, les pays colonisés n'occupent d'autre place que celle de mettre en valeur le courage et l'audace des conquérants. Ainsi, le peuplement de l'archipel de Sao Tomé et Principe est assuré par des hommes blancs, hégémoniques, ayant emporté un groupe d'Africains dominés, destinés à garantir la domestication du territoire. Aussi, le problème de l'apport noir africain, dans l'évolution de leur propre société, ne les a jamais inquiétés ni interpellés. L'ouvrage consiste à s'opposer à l'acception coloniale de l'histoire de ce pays, mais aussi et surtout à mettre en exergue, sous toutes ses formes, la résistance des Noirs dont l'oppression avait été jusqu'ici passée sous silence. Il s'agit d'apporter un nouvel éclairage sur la mission portugaise et sur ses résultats : la société insulaire de Sao Tomé et Principe se caractérise par une dualité permanente, une sorte d'équilibre ou de cohabitation entre deux composantes, l'une reconnue puisque portugaise et l'autre occultée ou ignorée, venue d'Afrique. Par cette démarche est démontré le rôle réellement joué par les Noirs, esclaves ou libres, dans l'établissement et l'instauration de la colonisation. Ainsi, en utilisant les défauts, les difficultés d'adaptation au climat des Blancs, ils ont su s'imposer grâce à la naissance des Mulâtres. Ces derniers furent les éléments de la lutte pour la liberté puisqu'ils arrachèrent à la couronne portugaise la reconnaissance statutaire de leur citoyenneté, mettant le pouvoir royal face à l'absurdité de son comportement discriminatoire. Ils obtinrent en outre le droit de participer à la vie administrative, politique, économique et religieuse de leur pays. Ils deviennent les agents de la propagation de la culture luso-chrétienne dans la région du golfe de Guinée, durant la période du XVIe au XVIIe siècle.

 Texte issu de la thèse de doctorat d'histoire préparée par l'auteur sous la direction de Jean Boulègue et soutenue à l'Université Paris 1 en 1998 sur le thème: Sao tome e principe de 1485 a 1755 : les particularismes de la création, du fondement et du fonctionnement d'une société coloniale.

Izequiel Batista de Sousa est né à Sao Tomé et Principe. En 1972, il part en Angola pour y effectuer sa formation. En 1975, il regagne l'archipel où il crée avec un groupe d'amis l'organisation des jeunes du Mouvement de Libération de Sao Tomé et met en place une troupe théâtrale. En 1976, il se rend au Portugal pour y poursuivre ses études supérieures à l'université d'Evora. En France, il suit le Cours Simon et obtient une maîtrise d'études théâtrales à Paris III.
Parallèlement, il poursuit des études d'histoire à l'université de la Sorbonne. Depuis 1991, il enseigne dans le secondaire et le supérieur (université de la Réunion) et a soutenu son doctorat en histoire à Paris I. Il fait partie de plusieurs groupes de recherche ; il participe à l'université de Rennes au groupe de recherche ERILAR et est membre associé à l'université de la Réunion.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter