Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CAMARA Abdoulaye, BENOIST Joseph Roger de -  Histoire de Gorée

Plus de vues

  •  CAMARA Abdoulaye, BENOIST Joseph Roger de -  Histoire de Gorée

CAMARA Abdoulaye, BENOIST Joseph-Roger de

Histoire de Gorée

Université Senghor - Maisonneuve et Larose - Alexandrie - Paris - 2003
ISBN: 9782706817656
(Patrimoine architectural)
155 p., très nombreuses ill., préface de Christian Valantin - 21 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X65944 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
8,97 €
Chez Abebooks
X65943 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
5,00 €
Chez Priceminister
X43047 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
7,80 €
Chez Amazon

 Gorée, "sanctuaire africain de la douleur noire" a acquis une célébrité de par le rôle qu'elle a tenu du XVe au XIXe siècle dans la traite atlantique. Sur la route maritime des différentes nations négrières, Gorée était très convoitée. À partir du XVIIIe siècle, Gorée devient l'enjeu de deux siècles de rivalité franco-anglaise. À la fin du XVIIIe siècle, Gorée accueille le chevalier de Boufflers qui se fait nommer gouverneur du Sénégal. C'est l'époque de Gorée "la joyeuse" où les signares dont la plus célèbre est Anne Pépin, animent l'île de nombreuses fêtes. Cette réputation de Gorée "la joyeuse" attire de nombreux visiteurs de marque dont le prince de Joinville, fils du roi Louis Philippe. Les signares se font construire des maisons dont l'architecture fait la synthèse de diverses expressions culturelles. Classé site historique lors de l'accession du Sénégal à l'indépendance, devenu site historique par excellence, Gorée sauvegarde son patrimoine monumental en intégrant le tourisme dans le cadre d'un programme qui est une priorité majeure pour l'île

Un ouvrage très documenté et à l'iconographie choisie pour tous ceux qui s'intéressent à Gorée et à son histoire.

Le Père Joseph-Roger de Benoist appartient à la congrégation des Pères Blancs. Il fera l'école de journalisme de Lille avant de rejoindre l'hebdomadaire catholique Afrique nouvelle dont il assurera la direction jusqu'en 1959. Il entre en 1973 comme chercheur à l'IFAN , obtiendra en 1986 le doctorat d'Etat en histoire africaine avec une thèse sur l'histoire de l'AOF de 1944 à 1960 et une thèse d'Etat sur les rapports entre Eglise et Etat colonial au Sénégal. Directeur de recherches, il a pris sa retraite en 1993.