Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CAROLJacques, SALVAING François - Le gouverneur et sa gouvernante

Plus de vues

  •  CAROLJacques, SALVAING François - Le gouverneur et sa gouvernante

CAROLJacques, SALVAING François

Le gouverneur et sa gouvernante. D'après une correspondance franco-sénégalaise dans la seconde moitié du XIX eme Siècle

Editions Le Pas d'oiseau - Toulouse - 2015
ISBN: 9782917971475
260 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 21,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X62389 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 15 jours ou plus
16,69 €
Chez Amazon
X63196 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
13,85 €
Chez Priceminister

Émile Pinet-Laprade (1822-1869) est né à Mirepoix (Ariège), Marie Assar on ne sait où, au Sénégal. Lorsqu’ils se rencontrent à Gorée, en 1849, Émile, 27 ans, est capitaine du Génie dans l’armée française ; Marie, près de dix de moins, est une esclave fraîchement libérée par la loi Schoelcher. Leur liaison durera vingt ans, jusqu’à la mort, par le choléra, d’Émile devenu gouverneur de la colonie par la grâce de l’empereur Napoléon III.

Le Gouverneur et sa gouvernante, s’appuyant sur un demi-siècle de correspondance (plus de mille lettres échangées entre la France et le Sénégal), reconstitue l’évolution des pensées et de la carrière d’un officier dans ces premiers temps de la conquête coloniale, l’histoire du long amour entre un Blanc et une Noire, scandaleux pour l’époque. L’histoire aussi, encore plus improbable, d’une Africaine venue, après la mort de son compagnon, protester de ses droits devant un tribunal français au tout début de la IIIe République…

 Emile Pinet-Laprade rencontre Marie Assar à Gorée en 1849; il sera plus tard sera gouverneur du Sénégal entre mai et juillet 1863 puis à nouveau de mai 1865 jusqu'à sa mort, à Saint-Louis du Sénégal, emporté par le choléra en août 1869. C'est 20 ans de correspondance entre Pinet-Laprade et sa compagne indigène Marie Assar qui servent de trame à cet ouvrage très fidèle à la réalité historique

Né à Casablanca d’une mère antillo-calaisienne et d’un père ariégeois, François Salvaing a écrit une vingtaine de romans, dont Misayre ! Misayre !, prix du Livre Inter en 1988, et Parti, grand prix de la Société des Gens de lettres en 2000.
Jacques Carol, ancien consultant international, a longtemps vécu au Sénégal. Il s’est plongé avec passion dans la riche correspondance que lui ont confiée les héritiers d’Émile Pinet-Laprade, ce bâtisseur et visionnaire à l’origine de Dakar et de son port.