Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GOMEZ-PEREZ Muriel, LEBLANC Marie Nathalie (sous la direction de) -  L'Afrique des générations. Entre tensions et négociations

Plus de vues

  •  GOMEZ-PEREZ Muriel, LEBLANC Marie Nathalie (sous la direction de) -  L'Afrique des générations. Entre tensions et négociations

GOMEZ-PEREZ Muriel, LEBLANC Marie Nathalie (sous la direction de)

L'Afrique des générations. Entre tensions et négociations

Karthala - Paris - 2012
ISBN: 9782811106317
842 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 45,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X49775 livre neuf, broché 5 à 8 jours
45,00 €
Chez Abebooks

 En raison, notamment, de leur poids démographique et de leur volonté de revendiquer un statut de citoyens actifs, les jeunes sont apparus de façon spectaculaire dans l’espace public africain depuis les années 1990. Bien qu’ils soient un élément essentiel à la compréhension des dynamiques sociales face à l’érosion des engagements de l’État et aux transformations de la famille, il apparaît incontournable d’étudier les jeunes en relation avec les autres groupes d’âge. C’est ainsi que l’analyse des dynamiques intergénérationnelles en Afrique prend toute son importance afin de rendre compte des changements qui ont cours depuis la moitié du XXe siècle.

Ce livre s’inscrit donc dans une tendance récente de la recherche qui montre un regain d’intérêt pour l’étude des générations et de l’intergénérationnel en Afrique. La notion de génération n’est toutefois pas nouvelle dans l’analyse des dynamiques sociales en Afrique, notamment si l’on se réfère à l’écrit fondateur de Karl Mannheim, Le problème des générations (1928), dans lequel il invite à mettre en évidence « tous les changements dus à la dynamique historico-sociale » pour bien cerner les éléments de changements liés au facteur de génération.
La perspective adoptée dans ce livre est de voir comment les apports intergénérationnels se modifient, comment la légitimité des aînés peut être rediscutée et comment les jeunes tentent d’échapper aux difficultés et aux contraintes. Ce regard a conduit les auteurs à trouver de nouveaux lieux pour observer les jeunes mais aussi des espaces communs aux différentes générations. Dans cet ouvrage, ils mettent en avant les continuités et les discontinuités des lieux de conflits et de négociations, ainsi que les stratégies de coopération qui marquent les rapports entre les générations. Pour cela, ils rendent compte des dynamiques intergénérationnelles, tant à l’échelle macro (société civile) qu’à l’échelle micro (espaces privés, tranches de vie), et croisent divers thèmes dans une optique pluridisciplinaire. Les contributions sont le fruit de recherches menées sur le terrain dans différents pays.
Sommaire:
PREMIÈRE PARTIE : RELATIONS INTERGÉNÉRATIONNELLES
ET RECOMPOSITIONS IDENTITAIRES : ENTRE LOGIQUES
INDIVIDUELLES ET COMMUNAUTAIRES
- 1. Groupes de jeunes, configuration ethnique et affiliation confrérique en milieu haal pulaar (Mauritanie et Sénégal) / Cédric JOURDE,
- 2. Affirmations féminines islamiques dans les villes du Sud Bénin / Denise BRÉGAND,
- 3. Rapports intergénérationnels, rapports de genre et statut personnel. Les représentations à l’épreuve du vivre ensemble. R.D.C. / Bogumil JEWSIEWICKI-KOSS,
- 4. La réapparition du patrimoine cultuel par les jeunes layennes de Cambérène : fondements et actions des associations communautaires / Mountaga DIAGNE,
- 5. Les Clubs des Jeunes Musulmans du Niger. Un cadre de formation et un espace intergénérationnel / Abdoulaye SOUNAYE,
- 6. Migration et responsabilités intergénérationnelles : implications pour la transition à l’âge adulte des jeunes migrants sénégalais / Nathalie MONDAIN, Alioune DIAGNE et Sara RANDALL,

DEUXIÈME PARTIE: ENGAGEMENT SOCIAL ET POLITIQUE
DANS UN CONTEXTE DE TRANSITIONS : DE NOUVELLES PARTICIPATIONS CITOYENNES
- 7. Jeunesse en armes. Naissance et mort d.un rêve juvénile de démocratie populaire en Angola en 1974-1977 / Jean-Michel MABEKO-TALI,
- 8. La littérature comorienne en langue nationale (1960-2010). D’Ahmad Qamar al Dînà Mohamed Moughny, des relations intergénérationnelles et identitaires / Toibidou ALI MOHAMED,
- 9. Les ressacs de la mémoire collective, étude de cas à partir de la répression de Tiaroye 1944 au Sénégal / Martin MOURRE,
- 10. Les jeunes et les élections au Kenya / Hervé MAUPEU.

TROISIÈME PARTIE: ORDRE SOCIALREVISITÉ ? DES RAPPORTS INTERGÉNÉRATIONNELS ENTRE INCLUSION ET EXCLUSION
- 11. Pentecôtisme ougandais : entre individualisme et formation de la « new generation » / Alessandro GUSMAN,
- 12. Chercher un avenir et trouver « La face de Dieu » : expériences d’anomie et nouvelles frontières sociales à Kinshasa / Géraldine MOSSIÈRE,
- 13. They Haven.t Even Mastered the Qur.an.: Young Sunnite Women’s Negociations of Social Change and Generational Hierarchies in Dakar / Erin AUGIS,
- 14. .We don’t despair, since we know that Islam is the truth: New Expressions of Religiosity in Young Adherents of the Tabligh Jamacat in the Gambia / Marloes JANSON,
- 15. Rebelles, gangsters et cadets sociaux dans le delta du Niger : Les jeunes au défi de la politique / Marc-Antoine PÉROUSE DE MONTCLOS,
- 16. L’encadrement par les aînées de l’entrée en maternité des jeunes femmes à Ouagadougou : continuités et changements / Marie-Josée LEWIS et Anne-Emmanuelle CALVÈS.

QUATRIÈME PARTIE: LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION
D'UNE GÉNÉRATIONÀ L'AUTRE : DE LA CULTURE POPULAIRE AUX TICs
- 17. Generational and Gendered Identities in Tanzanian Popular Culture / Birgit ENGLERT,
- 18. Pour l’amour du pays : générations et genres dans les clips vidéo à Kinshasa, R.D.C / Bob WHITE,
- 19. Intergenerational relations and Cameroonian Rap Music: .This country kills the young people. / Daniel KÜNZLER,
- 20. « Si vieillesse savait... » : Les représentations des générations dans les caricatures du Journal du jeudi, Burkina Faso / Louis AUDET-GOSSELIN.
Muriel Gomez-Perez est professeure au département d’histoire de l’Université Laval (Québec, Canada) et membre du laboratoire SEDET de l’Université Paris Diderot-Paris 7. Elle mène actuellement des recherches, d’une part sur les femmes, l’islam, les médias et l’espace public et, d’autre part, sur l’islam, la société civile et les relations intergénérationnelles en Afrique de l’Ouest francophone.
Marie Nathalie LeBlanc est anthropologue et professeure au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM, Canada). Ses principales publications portent sur les questions de la jeunesse, de la religion et de la culture populaire en Afrique de l’Ouest. Ses intérêts de recherche sont maintenant dirigés vers le charisme religieux et les nouvelles technologies de communication et d’information, la féminisation de l’islam en Côte d’Ivoire et le rôle des ONG religieuses dans les sociétés africaines.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter