Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BINGER Gustave - Essai sur la langue Bambara parlée dans le Kaarta et dans le Bélédougou suivi d'un vocabulaire. Avec une carte indiquant les contrées où se parle cette langue

Plus de vues

  •  BINGER Gustave - Essai sur la langue Bambara parlée dans le Kaarta et dans le Bélédougou suivi d'un vocabulaire. Avec une carte indiquant les contrées où se parle cette langue
  •  BINGER Gustave - Essai sur la langue Bambara parlée dans le Kaarta et dans le Bélédougou suivi d'un vocabulaire. Avec une carte indiquant les contrées où se parle cette langue

BINGER Louis-Gustave

Essai sur la langue Bambara parlée dans le Kaarta et dans le Bélédougou suivi d'un vocabulaire. Avec une carte indiquant les contrées où se parle cette langue

Maisonneuve frères et Ch. Leclerc, Editeurs - Paris - 1886
133 p., carte dépliante - 16 x 11 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X59452 livre d'occasion, reliure toile éditeur 5 à 8 jours
50,00 €
Chez Amazon

 

Extrêmement rare petit ouvrage qui constitue après le dictionnaire wolof et Bambara de Dard la première description en français de la langue bambara. Belle carte dépliante des pays où l'on parle bambara et de ceux où l'on parle poular.

Louis-Gustave Binger (1856-1936) est né à Strasbourg. Il s'engage à 18 ans et sera envoyé au Sénégal en 1882 avec le grade de sous-lieutenant d'infanterie de marine. Participe à la campagne menée sous Dodds en Casamance puis mission topographique dans le haut Sénégal. En 1887 il est chargé de vister les pays de la boucle du Niger (et d'évaluer les forces et les intentions de Samory). Parti de Bamako il passe à Sikasso puis Tengréla et arrive à Kong avant de remonter par Bobo-Dioulasso et Ouagadougou et reviendra à Kong après avoir exploré le Gourounsi et le Dagomba. Il reçoit la grande médaille d'or de la Société de géographie en 1890 puis en 1892 sera le chef, côté français, de la mission de délimitation des frontières Côte d'ivoire-Gold Coast. Il sera le premier gouverneur de Côte d'Ivoire, de 1893 à 1896, puis directeur des affaires d'Afrique au Ministère des colonies, et militant très actif au sein du Comité de l'Afrique Française.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter