Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MARVILLE Jean (pseudonyme de MAIGRET Julien) - La chanson de Kou-Singa

Plus de vues

  •  MARVILLE Jean (pseudonyme de MAIGRET Julien) - La chanson de Kou-Singa

MARVILLE Jean (pseudonyme de MAIGRET Julien)

La chanson de Kou-Singa

La Belle Edition - Paris - 1919
In-8° de 56 p., non paginé - couverture illustrée d'une gravure sur bois en 2 couleurs de Maurice Vlaminck

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X52975 livre d'occasion, broché, exemplaire 98/252 sur papier d'arche à la forme 5 à 8 jours
373,98 €
Chez Abebooks

 " Des vers de voyageur qui « fabrique des canevas pour les rêves ». Des vers qui sculptent avec des mots les rocailles de rivages africains, qui peignent les ciels polychromes, donnent l'anhèlement des atmosphères tropicales, le goût des alcools et le toucher des peaux nègres. Des vers qui font songer à Rimbaud, mais sans faire oublier cette personnalité étrange : Jean Marville, un explorateur qui pourrait bien avoir une lueur de génie". Extrait des Notes de lecture par Renée Dunan publiées dans Action: Cahiers Individualistes de philosophie et d’art, Avril 1920.

 Il a été tiré de cet ouvrage 250 exemplaires (numérotés de 3 à 252) sur papier d'arche à la forme. Vlaminck fut l'un des premiers collectionneurs d'art nègre. Ce livre est édité un an avant Voyages qui marque les débuts véritables du peintre dans l'illustration de livres.

Julien Maigret est né dans les Ardennes en 1879. Il arrive en Oubangui, à l'âge de 25 ans, en 1904, pour y acheter caoutchouc et ivoire et chasser l'éléphant dans le nord ouest de l'actuelle RCA. Il deviendra allemand à Mbaiki pendant la première guerre mondiale puis participera à la campagne de reconquête du Cameroun. On le retrouve après la guerre directeur de société à Brazzaville; il prendra en 1920 la direction de la Compagnie forestière Sangha-Oubangui. Il devient ensuite journaliste (au Monde Colonial illustré) et écrivain. Il assurera la direction des émissions du Poste colonial, station de radiodiffusion ondes courtes destinée à l'Empire français créé lors de l'Exposition coloniale internationale de 1931. Il publiera également sous le nom de Jean Marville un recueil de poèmes oubanguiens (La chanson de Kou Singa - 1919) qui a la particularité d'avoir été illustré par Vlaminck….
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter