Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 COTTES Augustin, (Capitaine) - La mission Cottes au Sud Cameroun (1905 - 1908)

Plus de vues

  •  COTTES Augustin, (Capitaine) - La mission Cottes au Sud Cameroun (1905 - 1908)

COTTES Augustin, (Capitaine)

La mission Cottes au Sud Cameroun (1905 - 1908)

Ernest Leroux - Paris - 1911
In-4° de XV-254 pp., 34 planches photographiques et 4 cartes, préface de André Tardieu -

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X52252 livres d'occasion, état, reliure et prix divers; A partir de: 5 à 8 jours
290,00 €
Chez Abebooks

 

Chargé de la délimitation de la frontière séparant le Sud du Cameroun Allemand du Congo français, Cottes part de Ouesso sur la Sangha pour rejoindre l'Atlantique par les vallées du Ngoko, de l'Ivindo et du Rio Campo. Intéressantes observations sur l'hydrographie, la faune, la flore et les populations de ces régions alors peu connues

Sommaire:
historique - la mission sud cameroun son exécution - le pays : tracé de la frontière (moyen congo gabon septentrionnal) - la guinée espagnole - le pays gabon central et sud cameroun - les indigènes - annexes - travaux d'histoire naturelle exécutés par la mission - anthropologie - la taille - proportions du corps - notice ethnographique - notice linguistique - minéralogie - botanique - mammifères et oiseaux - poissons - reptiles
Augustin Cottes (1871-1913), officier et explorateur, a partagé équitablement ses activités entre les deux pôles de l'Empire colonial français, l'Indochine et l'Afrique noire. Ainsi il est affecté en 1896 au Soudan français avant de regagner l'Indochine en 1901. En 1905-1906, revenu en Afrique, il prend part aux travaux de délimitation de la frontière entre le Congo français et le Cameroun allemand. Second de la mission Moll, il est spécialement chargé du tracé de la frontière sud du territoire allemand. En compagnie du Capitaine Forster qui dirige la délégation allemande, Cottes part de Ouesso sur la Sangha et par les vallées du Ngoko, de l'Ivindo et du Rio Campo, gagne le rivage de l'Atlantique. Au passage, de nombreux points astronomiques sont calculés, le cours des rivières est précisé, sur les cartes les limites théoriques tracées par le Dr Cureau en 1900 sont remplacées par des lits de rivières. Au cours de ses voyages au Congo, le capitaine Cottes a rassemblé de précieuses observations sur la géologie, l'hydrographie, la faune, la flore, les ressources naturelles, les populations de régions peu fréquentées par les Français." (informations issues de Numa Broc).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter