Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 TAUXIER Louis - Le noir du Soudan. Pays Mossi et Gourounsi. Documents et analyses

Plus de vues

  •  TAUXIER Louis - Le noir du Soudan. Pays Mossi et Gourounsi. Documents et analyses

TAUXIER Louis

Le noir du Soudan. Pays Mossi et Gourounsi. Documents et analyses

Emile Larose - Paris - 1912
796 p. - 25 x 16,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58407 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
250,00 €
Chez Abebooks

 

Très rare ouvrage, bible pour ce qui concerne la description des populations du Burkina Faso au début de ce siècle. Avec 33 appendices d'un très grand intérêt portant sur des points très précis tels que le statut des femmes chez les dagaris et les zangas (22) ou la chasse, pêche, cueillette et arboriculture chez les Nankanas (1) les échanges et le commerce chez les bouras (9), le statut des esclaves chez les dafis et les markas (29), etc..

Une excellente bio-bibliographie de Doris Bonnet: Bonnet D.. Biographie et travaux de Louis Tauxier. In: Journal des africanistes. 1984, tome 54 fascicule 2. pp. 107-113.

Sommaire:
Livre premier: Noirs cultivateurs, pp; 29-244,
- Les Bobos,
- Les Sankouras,
- Les Menkiéras,
- Les Nounoumas,
Les Kassounas-Fras.

Livre deuxième: Noirs cultivateurs et éleveurs, pp. 245-378,
- Les Nankanas,
- Les Bouras,
- Les Kassounas-Bouras,
- Les Sissalas,
- Dagaris et Zangas.

Livre troisième: Noirs cultivateurs et commerçants, pp. 379-450,
- Les Mandé-Dioulas,
- Dafis et Markas,
- Les Yarsé.

Livre quatrième: Noirs guerriers et conquérants, pp. 451-608,
- Les mossi: le travail,
- Les Mossis: famille, pouvoirs publics et religion,
- Les Foutankés.

Livre cinquième: Pasteurs, pp. 609-656,
- Les Foulbés,
- Les Maures.

Livre sixième: Comparaisons et conclusions, pp. 657-726,
Appendices 1 à 33, pp. 727-795.
Louis Tauxier est né dans le Cher en 1871. Il est nommé administrateur-adjoint en Guinée en 1906 (Kankan puis Faranah). Il est à Ouagadougou en 1908 puis à Léo (1910), Ouahigouya (1913-1916), Kayes (1917). A partir de 1918 sa carrière se déroule en Côte d'Ivoire; il rentre en France en 1927 et disparait en 1942.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter