Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 RICHER Dr. A. - Les Touaregs du Niger (Région de Tombouctou-Gao). Les Oulliminden

Plus de vues

  •  RICHER Dr. A. - Les Touaregs du Niger (Région de Tombouctou-Gao). Les Oulliminden

RICHER Dr. A.

Les Touaregs du Niger (Région de Tombouctou-Gao). Les Oulliminden

Larose - Paris - 1924
XI-359 p., VII pl. h.t. avec 14 illustrations, 2 cartes dont 1 dépliante. Lettre préface du Maréchal Joffre, préface de Maurice Delafosse - 25 x 16,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

 

Ouvrage fondamental . Essai de reconstitution de l'histoire des Touaregs nigériens (dans le sens de vivant à proximité du fleuve Niger, c'est à dire pour l'essentiel au Mali, entre Tombouctou et la frontière du Niger) depuis leur origine jusqu'en 1917 par un témoin direct d'un événement majeur de  l'histoire des Oulliminden : leur révolte et sa répression en 1916 (le docteur Richer était alors à Ménaka)

Présente en trois parties successives:
- Les Touaregs nigériens avant la conquête française,
- La conquête de la région Oulliminden (1898-1903),
- Les Oulliminden sous administration française. 1903-1917.
Cet ouvrage donne des indications précieuses:
- sur la compétition qui se déroule à la fin du XIXe siècle entre Touareg et Peul pour la possession de Tombouctou;
- sur les différents épisodes militaires de la conquête;
- sur le mode d'administration mis en place et les problèmes rencontrés;
- sur Fihroun et la révolte de 1915-17.
Ange Marie-Joseph Richer (1882-1957) sort de l'école du service de santé de la marine de Bordeaux en 1908 et débarque à Dakar pour être affecté comme médecin en Mauritanie, au Soudan français et au Niger. Retour en France en 1917, puis, après la guerre, à nouveau Soudan (Mali) et Niger. Il quitte l'armée et s'installe à Shangaï où il fonde un journal et y manifeste son soutien à la cause des peuples colonisés. Retour en France en 1949 où il s'instale comme médecin de campagne