Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 PEROZ Lieutenant-Colonel - Par vocation. Vie et aventures d'un soldat de fortune. 1870-1895

Plus de vues

  •  PEROZ Lieutenant-Colonel - Par vocation. Vie et aventures d'un soldat de fortune. 1870-1895

PEROZ Lieutenant-Colonel

Par vocation. Vie et aventures d'un soldat de fortune. 1870-1895

Calman-Lévy - Paris - 1905
533 p. - 19 x 12 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58600 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
30,00 €
Chez Abebooks
X62482 livre numérisé en accès libre 48h
0,00 €
Chez Archive.org
X62483 livre d'occasion, reliure d'époque 5 à 8 jours
105,00 €
Chez Priceminister

 

 Cheminement peu habituel que celui de Peroz qui sur un coup de tête s'engage comme lieutenant dans l'armée carliste espagnole. A 18 ans il se retrouve en France et fantassin dans l'infanterie de marine. Après l'école des sous-officiers le voilà à nouveau officier et embarqué vers la Guadeloupe. C'est en 1884 qu'il débarque au Sénégal où le Commandant du Haut Sénégal, Combes, en poste à Kayes le prend comme adjoint. Il va explorer les régions du Bafing et du Bakoy puis participer aux opérations contre Samory (pp. 314-430) nous apportant à ce propos un témoignage plein d'intérêt. Ces mémoires autobiographiques sont beaucoup plus libres (et beaucoup moins connues) que ses ouvrages militaires: Au Soudan français et Au Niger

Marie Etienne Péroz (1857-1910) fut un officier français à la carrière atypique (engagé volontaire à 18 ans en 1875, il terminera de manière abrupte sa carrière comme colonel en 1904).
De1884 à 1887 il participe à la conquête du Haut Sénégal puis continue dans le bassin du Niger (au Mali actuel) puis servira au Niger (1891-92) et après un passage en Guyane puis au Tonkin reviendra fonder le 3eme territoire du Niger en 1900-1901. C'est "l'affaire d'Argoungou" qui mettra brutalement fin à sa brillante carrière (voir à ce propos le très intéressant ouvrage de Guy-Peron: Trois Français livrés aux Anglais)