Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 TRILLES Henri - Proverbes, légendes et contes fang (tiré à part Attinger 1905)

Plus de vues

  •  TRILLES Henri - Proverbes, légendes et contes fang (tiré à part Attinger 1905)
  •  TRILLES Henri - Proverbes, légendes et contes fang (édition originale dans le BSNC tome XVI 1905)

TRILLES Henri

Proverbes, légendes et contes fang

Paul Attinger - Neuchâtel - 1905
(In ou extrait de Bulletin de la Societe Neuchateloise de Geographie, vol. XVI)
247 p. - 20 x 13 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X63907 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
28,00 €
Chez Abebooks

 Les Fang, peuple de la grande forêt équatoriale, sont surtout connus pour leur statuaire exceptionnelle et pour leurs épopées. On les a parfois qualifiés de nomades de la forêt. Et, en effet, ils sont partis, il y a environ deux siècles, de la savane du Nord en direction de l'Estuaire du Gabon, où leurs migrations ne se sont arrêtées qu'au début du XXe siècle. Le père Henri Trilles a été l'un des premiers Européens à entrer en contact avec eux à la fin du XIXe siècle. Il a recueilli alors un large échantillon de contes et de textes mythiques qui constituent encore de nos jours, malgré leurs travers d'époque, un ensemble inestimable.

 Extrèmement rare première édition de ce texte dans le Bulletin de la société Neuchateloise de géographie; texte qui fera - la même année - l'objet d'un tiré à part chez le même éditeur puis qui sera bien plus tard (en 2002) réédité chez Karthala sous le titre : Contes et légendes fang du Gabon

Henri Trilles (1866-1949) est né à Clermont-Ferrand. Il est admis dans la congrégation du St Esprit en 1889 et part au Gabon en 1893. D'abord nommé à Lambaréné il rejoint en 1894 la mission Sainte-Marie de Libreville et multipliera les tournées de brousse en milieu Fang. Il sera choisi en 1899 pour participer (avec le père Tanguy) à une longue mission de délimitation des frontières avec les possessions espagnoles (1899-1900) qui durera près d'un an et laissera les deux missionnaires exténués (mais contents….). Trilles devra alors rentrer se soigner en France. Il sera de retour sur l'Ogooué (mission de Ndjolé) en 1904 puis rentrera définitivement en France en 1907. Il meurt à La Flèche en 1949
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala

Newsletter

Newsletter