Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GROSFILLEY Anne - Textiles d'Afrique. Entre tradition et modernité

Plus de vues

  •  GROSFILLEY Anne - Textiles d'Afrique. Entre tradition et modernité

GROSFILLEY Anne

Textiles d'Afrique. Entre tradition et modernité

Point de Vues - 2006
ISBN: 9782915548082
96 p., ill. coul. - 22 x 22 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 8,11 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X61349 livre neuf, cartonnage éditeur 5 à 8 jours
8,11 €
Chez Amazon

 De la culture du coton à la Haute couture, Anne Grosfilley, docteur en anthropologie, nous raconte, dans ce livre abondamment illustré, l'histoire des étoffes, des savoir-faire artisanaux et l'implication de la Haute couture africaine dans la redécouverte du patrimoine textile de cette partie de l'Afrique. Loin d une vision nostalgique sur des traditions en voie de disparition, la chercheuse nous emmène à la découverte d'une Afrique où le tissu apparaît comme un moyen d' expression culturelle.

Catalogue de l'exposition organisée par le Département de Seine-Maritime à la Corderie Vallois du 15 avril 2006 au 7 janvier 2007. La collection présentée provient du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Ghana, Mali, Nigeria, Sénégal, Togo, Côte d'Ivoire et Guinée et porte sur les années 1960-2006, période pendant laquelle les Etats africains ont développé artisanat et industrie textiles. C'est ce mélange entre tradition et modernité, coton artisanal teinté à l'indigo et wax industriel qui conduit à la richesse et à la très grande diversité identifée par l'auteur.

Docteur en anthropologie, Anne Grosfilley enseigne la sociologie à l'université d'Évry-Val d'Essonne en France. Très jeune, elle est attirée par l'Afrique. A 10 ans, grâce à son oncle qui vit au Bukina Faso, elle fait son 1er voyage sur le continent africain. Plus tard, son lycée est jumelé avec celui de Ouagadougou (Burkina) et à l'occasion de cet échange, elle s'offre son premier tissu «africain», made in Europe.
Après des séjours en Russie et à Manchester (textile oblige), elle retourne en Afrique. Dix années de recherche et trois ans d'enquête sur le terrain au Ghana, Togo, Burkina Faso, Mali et Côte d Ivoire font d'elle une spécialiste des textiles africains et son expertise est sollicitée en France, en Angleterre et en Allemagne.