Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GRIAULE Marcel - Masques dogons

Plus de vues

  •  GRIAULE Marcel - Masques dogons

GRIAULE Marcel

Masques dogons

Institut d'Ethnologie - Paris - 2004
ISBN: 9782856535691
(Travaux et mémoires de l'Institut d'ethnologie ; 33)
XI+896 p. et 32 planches h.t. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X63770 livres neuf et d'occasion, à partir de: 5 à 8 jours
295,15 €
Chez Amazon
X44577 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
220,00 €
Chez Priceminister

 En 1931, Marcel Griaule, accompagné de Marcel Larget, Michel Leiris, Eric Lutten, Jean Mouchet, plus tard rejoints par André Schaefner, Déborah Lifszyc, Gaston-Louis Roux, s'embarquait pour une mission de deux ans en Afrique - la mission Dakar-Djibouti - organisée par l'Institut d'Ethnologie de l'Université de Paris et le Muséum d'Histoire Naturelle. C'est dans les falaises de Bandiagara au Soudan Français (aujourd'hui Mali) que l'équipe rencontra pour la première fois les Dogon de Sanga et commença à rassembler en une enquête interdisciplinaire une riche documentation sur les traditions et la religion dogon. En particulier Marcel Griaule devait dès cette première expédition et au cours de deux missions ultérieures en 1935 et 1937 s'intéresser à l'institution de l'awa, sociétés des Masques impliquant l'ensemble des hommes dogons. Masques dogons, classique plusieurs fois réédité depuis 1938, est à la fois réflexion et interrogation sur la signification et le rôle de cette institution.

Cinquième et plus récente édition, aujourd'hui elle-aussi épuisée, de cet ouvrage fondamental.

Ouvrage magistral sur les Masques dogons publié pour la première fois en 1938 et faisant la synthèse des données recueillies au cours de 3 séjours de terrain dans la région de Bandiagara: - en octobre-novembre 1931 (Mission Dakar-Djibouti), - en janvier-avril 1935 (Mission Sahara-Soudan), - de février à octobre 1937 (S. de Ganay, G. Dieterlen, Marcel Griaule).

Marcel Griaule, né en 1898 et mort en 1956, compte parmi les plus grands ethnologues de ce siècle. Initié par Marcel Mauss, il entreprit une première mission en 1927 en Ethiopie, puis obtint le vote d'une loi spéciale pour la fameuse mission Dakar-Djibouti en 1931. Par la suite, il fera de nombreux séjours sur le terrain, dans différentes régions d'Afrique, surtout chez les Dogon. Titulaire de la première chaire d'ethnologie créée en France à la Sorbonne en 1942, il devint en 1947 conseiller de l'Union française.