Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 BAUMGARDT Ursula (sous la direction de) - Littératures en langues africaines. Production et diffusion

Plus de vues

  •  BAUMGARDT Ursula (sous la direction de) - Littératures en langues africaines. Production et diffusion

BAUMGARDT Ursula (sous la direction de)

Littératures en langues africaines. Production et diffusion

Karthala - Paris - 2017
ISBN: 9782811119461
(Tradition orale)
362 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 29,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X72943 livre neuf, broché 5 à 8 jours
29,00 €
Chez Abebooks

 Les littératures en langues africaines sont encore mal connues, alors qu’elles sont riches et très diversifiées, réunissant aussi bien des productions orales que des productions écrites en plusieurs graphies.

 
Ce volume présente des études sur les littératures de treize pays : Algérie, Cameroun, Comores, Djibouti, Gabon, Madagascar, Mali, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Tanzanie et Tchad. Les langues concernées sont le bulu, le hausa, l’igbo, le kabyle, le kinyarwanda, le malgache, le mandingue, l’orungo, le peul, le shikomori, le somali, le swahili, le tupuri et le wolof.
 
Les vingt-deux contributions s’organisent selon deux problématiques : la production d’abord et la diffusion ensuite des littératures en langues africaines, en distinguant pour chacune d’elles l’oralité et la scripturalité pour s’intéresser également à l’articulation entre les deux modalités de communication.
 
Dans son introduction, Ursula Baumgardt définit le cadre théorique et méthodologique du projet pilote ELLAF (Encyclopédie des littératures en langues africaines) qui est à la source de l’ouvrage. Elle contextualise ainsi la production de la littérature orale et de la néo-oralité, tout comme sa diffusion numérique et les manifestations de l’écriture littéraire dans toute sa richesse.
 
L’articulation étroite entre littératures orales et littératures écrites en langues africaines constitue la grande originalité de ces travaux. Elle permet une approche différenciée des textes et contribue à poser les bases d’une comparaison des littératures en fonction de la langue de production et du mode de communication utilisés.
 
En conclusion, il est proposé d’améliorer les structures d’édition et de diffusion de ces littératures, d’encourager leur transmission et leur enseignement.

 Ce volume présente des études sur les littératures de treize pays : Algérie, Cameroun, Comores, Djibouti, Gabon, Madagascar, Mali, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Tanzanie et Tchad. Les langues concernées sont le bulu, le hausa, l’igbo, le kabyle, le kinyarwanda, le malgache, le mandingue, l’orungo, le peul, le shikomori, le somali, le swahili, le tupuri et le wolof.

Sommaire: (sur base des communications présentées au collaque ELLAf "Littératures en langues africaines : production, diffusion, réception"):
- Marie-Rose Abomo-Maurin / Production littéraire écrite en langues camerounaises : une carence problématique,
- Flavia Aiello / La traduction littéraire en swahili dans sa dimension linguistique et culturelle ,
- Amar Ameziane,
- Elara Bertho / Une chronique ajami en haoussa de l'empire de Samori Touré - Labarin Shamuri, de Mallam Abu, Wa (Ghana) 1914,
- Jean Derive,
- Abdoulaye Keïta / Le Maye, un genre oral adopté par les écrivains de langue wolof,
- Fatouma Mahamoud / Le théâtre somali de Djibouti : la découverte d'un genre nouveau et l'ambition de ses auteurs,
- Kelly Marlène Milebou Ndjave / Performances et contextes de performance du conte de Brice Senah Ambenga,
- Aliou Mohamadou / Convergences et divergences dans l'usage de la graphie arabe en peul,
- Louis Ndong / Quand écrire dans sa langue veut dire militer dans sa langue ou Doomi Golo de Boubacar Boris Diop (Les fils de la guenon),
- Solotiana Nirhy-Lanto, Narivelo Ramamonjisoa / Dynamique des prix littéraires à Madagascar,
- Jean Chrysostome Nkejabhizi / La littérature rwandaise en Kinyarwanda : un parcours de combattant,
- Chaïbou Elhadji Oumarou / An Exploration of the Canon of Hausa Prose Fiction in Hausa Language and Translation : the Literary Contest of 1933 as a Historical Reference,
- Uta Reuster-Jahn / The growing use of the internet for the publication of Swahili literature,
- Moussa Sagna / Le roman wolof : une production en manque de réception,
- Cheick Sakho / Oralité et TIC : Production, Diffusion et réception,
- Amadou Sow / Discours canonique et protocole énonciatif: l'exemple des épopées peules,
- Mohand-Akli Salhi / Le livre «littéraire» kabyle. Édition et éditeurs,
- Henry Tourneux,
- Françoise Ugochukwu / Ecrire et publier en langues africaines - L'igbo, pourquoi ? Comment ?
- Ibrahim Yahaya,
- Théophile Yamo Kalbe,
- Souleymane Ali Yero.
Ursula Baumgardt est professeur de « Oralité et littératures africaines » à l’Institut National des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris et membre de l’équipe de recherche « Pluralité des Langues et des Identités » – Didactique – Acquisition (PLIDAM) – INALCO.