Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 EKOW ESHUN - Africa 21e siècle: Photographie contemporaine africaine

Plus de vues

  •  EKOW ESHUN - Africa 21e siècle: Photographie contemporaine africaine

EKOW ESHUN

Africa 21e siècle: Photographie contemporaine africaine

Textuel - Paris - 2020
ISBN: 9782845978065
274 p., traduit par Marie Delaby - 23,2 x 29 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 55,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X73474 livre neuf, broché 5 à 8 jours
55,00 €
Chez Priceminister

 Voici pour la première fois les travaux d'une génération de photographes venus des quatre coins du continent africain réunis par Ekow Eshun. Ces images ont toutes été réalisées au 21e siècle, souvent il y a moins de dix ans.

 
Loin d'une vision occidentale de l'Afrique lourde de stéréotypes, Ekow Eshun observe la façon dont les photographes contemporains abordent l'africanité et présentent l'Afrique comme un espace psychique autant que physique
 
C'est un territoire géographique, mais aussi un état d'esprit que reflètent leurs oeuvres : du quotidien de villes tentaculaires et de paysages en perpétuelle évolution au poids de l'héritage colonial et post-colonial, en passant par les questions de genre, de sexualité et d'identité.

 Encensé par la presse à sa sortie, épuisé en deux mois, voici ce livre réimprimé pour l’exposition aux Rencontres d’Arles 21 dont Ekow Eshun est le commissaire. Ce panorama de la photographie contemporaine africaine à travers 51 artistes et 300 images, loin d’une vision occidentalo-centrée, met en lumière une scène extrêmement dynamique en prise avec les enjeux sociétaux, culturels, politiques et écologiques.

Photographies de : Leonce Raphael Agbodjélou (Bénin), Leila Alaoui (France-Maroc), Atong Atem (Sud Soudan), Kader Attia (Algérie), Shiraz Bayjoo(Ocean Indien), Girma Berta (Ethiopie), Jodi Bieber (Afrique du Sud), Guillaume Bonn (France-Afrique de l'Est), Filipe Branquinho (Mozambique), Edson Chagas, (Angola) Kudzanai Chiurai (Zimbabwe), Omar Victor Diop (Sénégal), Yagazie Emezi (Nigeria), Andrew Esiebo (Nigeria), Lalla Essaydi (Maroc), Hicham Gardaf (Maroc), François-Xavier Gbré (France-Côte d'Ivoire), Maïmouna Guerresi (Italie-Sénégal), Eric Gyamfi (Ghana), Hassan Hajjaj (Maroc), Kiluanji Kia Henda (Angola), Pieter Hugo (Afrique du Sud), Délio Jasse (Angola), Lebohang Kganye (Afrique du Sud), Phumzile Khanyile (Afrique du Sud), Namsa Leuba (Suisse-Guinée), Michael MacGarry (Afrique du Sud), Osborne Macharia (Kenya), Mário Macilau (mozambique), Sabelo Mlangeni (Afrique du Sud), Mohau Modisakeng (Afrique du Sud), Sethembile Msezane (Afrique du Sud), Zanele Muholi (Afrique du Sud), Youssef Nabil (Egypte), Jehad Nga (USA-Libye), Nobukho Nqaba (Afrique du Sud), Musa N. Nxumalo (Afrique du Sud), Emeka Okereke (Nigeria), George Osodi (Nigeria), Ruth Ossai (Nigeria), Dawit L. Petros (Erythrée), Athi-Patra Ruga (Afrique du Sud), Zina Saro-Wiwa (Nigeria), Thabiso Sekgala (Afrique du Sud), Guy Tillim (Afrique du Sud), Michael Tsegaye (Ethiopie), Nontsikelelo Veleko (Afrique du Sud), Lina Iris Viktor (Liberia), Zakaria Wakrim, (Maroc) Alexia Webster (Afrique du Sud), Kyle Weeks (Namibie)
Ekow Eshun est britannique, commissaire d'expositions, journaliste et écrivain. Il collabore notamment avec la BBC, le Financial Times, The New York Times et The Guardian. Il est l'auteur des ouvrages Africa Modern (2017) et Black Gold of the Sun (2005).