Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour

Plus de vues

GENTIL Emile

La chute de l'Empire de Rabah

Hachette - Paris - 1902
307 p., 126 ill. et 1 carte h.t. - 17,5 x 25 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X60029 livres d'occasion, état, reliure et prix divers. A partir de: 5 à 8 jours
121,00 €
Chez Abebooks

 

Relation très détaillée des deux missions effectuées par Gentil. La première, à partir de l'Oubangui, le conduit jusqu'au lac Tchad, but de son voyage. En avril 1899 il revient sur le Chari, attaque Rabah à Kouno pour venger Bretonnet puis rejoint les missions Afrique centrale et Foureau-Lamy et participe à la bataille de Kousséri. Il reste ensuite sur place pour organiser les pays conquis avant son retour en France.

 

Emile Gentil (1866-1814) est lorrain d'origine. Ecole Navale puis, enseigne de vaisseau, il sera deux ans affecté à la station navale du Gabon (1888-1890). En 1892 exploration, avec Brazza, de la haute Sangha et de la Mambéré. Nommé chef du cercle de Ouadda-Mobaye, il propose de reprendre les tentatives de pénétration du Tchad par le Chari. Il obtient un petit vapeur à faible tirant d'eau, le Léon-Blot et en 1895 quitte Ouadda par la Kémo; transfert diffcile du bateau jusqu'au premier affluent du Gribingui, la Nana, puis fondation de Fort-Crampel sur le Gribuingui; le vapeur atteint le Bamingui puis le Chari et arrive à Bousso où la misison est accueillie par le sultan Gaourang. Atteint le lac Tchad le 1er Novembre 1897. Deuxième mission Gentil en 1899 devant faire jonction au Tchad avec les missions Foureau-Lamy et Joalland-Meynier et écraser Rabah.
Gentil devient gouverneur des colonies à 34 ans mais sera sanctionné par l'inspection de Brazza en 1905.