Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 Etudes Françaises - 42/3, SEMUJANGA Josias, TCHEUYAP Alexie  (Sous la direction de) - Amadou Kourouma ou l'écriture comme mémoire du temps présnt

Plus de vues

  •  Etudes Françaises - 42/3, SEMUJANGA Josias, TCHEUYAP Alexie  (Sous la direction de) - Amadou Kourouma ou l'écriture comme mémoire du temps présnt

Etudes Françaises - 42/3, SEMUJANGA Josias, TCHEUYAP Alexie (Sous la direction de)

Amadou Kourouma ou l'écriture comme mémoire du temps présnt

Presses de l'Université de Montréal - Montréal - 2006
ISBN: 2760623696
(Etudes françaises - Vol. 42 n° 3)
210 p.

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X59568 ouvrage numérisé, en accès libre disponible sans délais
0,00 €
Chez AbebooksChez Erudit.org

 Comme l’indique son titre, ce dossier rassemble des études consacrées à l’œuvre d’Ahmadou Kourouma, l’un des grands écrivains de la francophonie. Il porte un regard inédit sur les romans de l’auteur en axant les analyses sur les rapports complexes qui lient la fiction à l’histoire et à la mémoire du temps présent en Afrique. Une telle interrogation sur l’archive romanesque de la mémoire africaine que constitue cette œuvre vise à démonter les différentes modalités narratives, discursives et rhétoriques de la mise en fiction des évènements historiques. Elle repose d’une certaine façon la question des rapports entre la littérature et l’histoire à travers une œuvre complexe, qui s’enracine dans la culture africaine, tout en évoquant les cultures occidentale et arabo-musulmane

Un regard inédit sur les romans d'Ahmadou Kourouma en axant les analyses sur les rapports complexes qui lient la fiction à l’histoire et à la mémoire du temps présent en Afrique.

Sommaire:
- Josias Semujanga et Alexie Tcheuyap / Présentation, Pages 5–10,
- Josias Semujanga / Des ruses du roman au sens de l’histoire dans l’oeuvre de Kourouma, Pages 11–30,
- Alexie Tcheuyap / Mémoire et violence chez Ahmadou Kourouma, Pages 31–50,
- Sélom Komlan Gbanou / En attendant le vote des bêtes sauvages ou le roman d’un « diseur de vérité », Pages 51–75,
- Christiane Ndiaye / La mémoire discursive dans Allah n’est pas obligé ou la poétique de l’explication du « blablabla » de Birahima, Pages 77–96,
- Xavier Garnier / Le rire cosmique de Kourouma, Pages 97–108,
- Véronique Bonnet / Histoires du féminin, discours au féminin dans l’oeuvre d’Ahmadou Kourouma, Pages 109–121,
- Armelle Cressent / Kourouma ou les errements du témoin africain dans l’impasse de l’histoire, Pages 123–141.
- Alexie Tcheuyap enseigne les littératures et cinémas francophones au Département d Études françaises de l Université de Toronto. Il a dirigé de nombreux numéros spéciaux de revues et publié plusieurs ouvrages.

- Josias Semujanga est rwandais; après une licence ès lettres (Université du Burundi, 1986), une maîtrise (1989) et un doctorat (1992) à l’Université Laval, des recherches postdoctorales (Laval et Paris IV-Sorbonne :1992-1994), il a enseigné à l’Université nationale du Rwanda et à l’Université de Western Ontario. Depuis 1999, il est professeur à l’Université de Montréal où il enseigne les littératures francophones d'Afrique et des Antilles.
Ses champs de recherche sont la théorie des genres littéraires, le roman, le discours social, la réception critique et l’écriture du génocide.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala