Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
MANGEON Anthony (sous la direction de) - Anthropolitiques. Jean-Loup Amselle, une pensée sans concessions

Plus de vues

  • MANGEON Anthony (sous la direction de) - Anthropolitiques. Jean-Loup Amselle, une pensée sans concessions

MANGEON Anthony (sous la direction de)

Anthropolitiques. Jean-Loup Amselle, une pensée sans concessions

Karthala - MSH-M - Paris - 2015
ISBN: 9782811112691
(Hommes et sociétés)
372 p. - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 25,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X62165 livre neuf, broché 5 à 8 jours
25,00 €
Chez Priceminister

 L’anthropologie de Jean-Loup Amselle se distingue par son attention constante à l’histoire et par sa conception pragmatique des identités comme résultantes de rapports de force toujours susceptibles d’être modifiés. On lui doit la déconstruction des catégories d’« ethnie » et de « métissage », une critique acerbe de l’ethnologie coloniale, de l’idéologie républicaine et de leurs raciologies conjointes, mais également l’élaboration de cadres conceptuels nouveaux. Sa théorie des « branchements » – ou toutes les dérivations opérées à partir d’un réseau, ainsi que les torsions et emprunts latéraux entre divers « lieux de la culture », toujours en tension relationnelle les uns avec les autres – présente ainsi une alternative féconde aux théories postcoloniales de la polarisation et de l’hybridité.

 
Cet ouvrage s’attache à mettre en relief la profonde cohérence d’une oeuvre qui a constamment remis en question les découpages ethniques ou communautaristes des corps sociaux et politiques, ainsi que les partitions disciplinaires entre anthropologie, sociologie, histoire de l’art, linguistique et études littéraires. De plus, on trouvera à la fin de chaque contribution les réponses de Jean-Loup Amselle à celles-ci. Il contient enfin quatre nouveaux essais de l’auteur.

 Cet ouvrage s’attache à mettre en relief la profonde cohérence d’une oeuvre qui a constamment remis en question les découpages ethniques ou communautaristes des corps sociaux et politiques, ainsi que les partitions disciplinaires entre anthropologie, sociologie, histoire de l’art, linguistique et études littéraires.

Sommaire:
Avant-propos
- Anthony Mangeon, Introduction : Sans concessions

I. Textes et contextes
1. Anthony Mangeon, Yannick-Martial Ndong Ndong, Sur quelques séquences autobiographiques dans l’œuvre de Jean-Loup Amselle
2. Anne Doquet, Les « chaînes de sociétés » : genèse et réception de l’œuvre de Jean-Loup Amselle
3. Anthony Mangeon, Bernard Traimond, Présences de Sartre (et adieux à Lévi-Strauss)
4. Claudine Raynaud, Confrontations : Jean-Loup Amselle et les intellectuels afroaméricains
5. Cécile Canut, De l’ethnie comme de la langue ? Quelques réflexions autour d’un processus de déconstruction à l’œuvre.
6. François Warin, Lumière d’ailleurs

II. Pratiques et terrains
7. Michela Fusaschi, Francesco Pompeo, L’« ethnie ambiguë » : variations italiennes
8. Valérie Arrault, Du kitsch et du trash
9. Éric Villagordo, Jean-Loup Amselle et la sociologie de l’art
10. Jean-Loup Amselle, La marchandisation des fétiches : réponse à Éric Villagordo
11. Jean-Loup Amselle, Temporalités et espaces du musée

III. Postures et ripostes
12. Jean-Loup Amselle, Comment « Nous » sommes devenus « Blancs » !
13. Sylvère Mbondobari, « À l’angle des rues parallèles » : Achille Mbembe et Jean-Loup Amselle
14. Anthony Mangeon, Brice Herbert Ngouangui, Édouard Glissant et Jean-Loup Amselle : perspectives croisées

IV. D’autres horizons
15. Maxime Del Fiol, Tahtâwî, L’Or de Paris et la Nahda : un branchement de l’Islam sur l’Occident ?
16. Carmen Salazar-Soler, Le retour de l’Indien dans le Pérou andin. Réflexions anthropologiques sur une catégorie sociale
17. Jean-Loup Amselle, Le tourisme chamanique en Amazonie

- Notices bio-bibliographiques
- Index des noms
Professeur de littératures francophones à l’Université de Strasbourg, Anthony Mangeon a enseigné aux Universités de Stanford (Californie), de Cergy-Pontoise et de Paul-Valéry Montpellier (France). Il est l’auteur ou le directeur de plusieurs ouvrages, dont La Pensée noire et l’Occident (Sulliver, 2010) et Postures postcoloniales (Karthala- MSH-M, 2012).

Directeur d’études à l’EHESS et rédacteur en chef des Cahiers d’études africaines, Jean-Loup Amselle est l’auteur de nombreux ouvrages dont Logiques métisses (1990), Branchements (2001), L’Occident décroché (2008), Rétrovolutions (2010), L’ethnicisation de la France (2011), L’anthropologue et le politique (2012), Psychotropiques (2013), et dernièrement Les Nouveaux Rouges-Bruns (2014).
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala