Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 Interculturel Francophonies - 18 - Boubacar Boris Diop

Interculturel Francophonies - 18, LIANA Nissim (textes rénis et présentés par)

Boubacar Boris Diop

Alliance Française - Lecce - 2010
ISBN: 9788895343068
(Interculturel Francophonies - 18)
348 p. - 24 x 17 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 15,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X71791 livre neuf, Vente au numéro: 15 € + frais de port. Les commandes doivent être adressées par mél à: aflecce@yahoo.it 5 à 8 jours
15,00 €
Chez Alliance Française Lecce

 Le romancier sénégalais Boubacar Boris Diop constitue sans aucun doute l’une des voix les plus marquantes de notre contemporanéité. Auteur jusqu’à présent de sept romans (Le temps de Tamango; Les tambours de la mémoire; Les traces de la meute; Le Cavalier et son ombre; Murambi, le livre des ossements; Doomi golo; Kaveena) et d’une saisissante auto-traduction (Les petits de la guenon), Boubacar Boris Diop est aussi un éminent essayiste, engagé dans la défense et illustration des cultures et des langues africaines, ainsi que dans la ferme dénonciation du néocolonialisme occidental et du racisme renaissant.

 
Les études ici réunies se proposent de rendre compte aussi bien de l’engagement de ce maître à penser que de l’univers d’un romancier qui sait mélanger le réalisme le plus pointu à un éblouissant fantastique.
 
L’exploration des complexes constructions structurales, de la rigoureuse interrogation métalittéraire, du constant mélange des genres, de la mise en écriture de l’oralité et des modes littéraires traditionnels, de la finesse et de la profondeur psychologiques, de la persévérance dans la quête du salut, met en lumière le ferme enracinement de l’œuvre de Boubacar Boris Diop dans la réalité africaine et en même temps sa capacité de se proposer comme une austère méditation sur la condition humaine universelle.

 Les études ici réunies se proposent de rendre compte aussi bien de l’engagement de ce maître à penser qu'est Boubcar Boris Diop, que de l’univers d’un romancier qui sait mélanger le réalisme le plus pointu à un éblouissant fantastique.

Sommaire:
- Liana Nissim / Boubacar Boris Diop ou « des mille et une fables de la vie et de la mort », pp. 7-22,
- Boubacar Boris Diop – Liana Nissim / « Aller au cœur du réel ». Entretien, pp. 23-50,
- Silvia Riva / L’Afrique au-delà du miroir: droits et devoirs de l’imaginaire, pp. 51-88,
- Daniela Mauri / Les figures féminines dans les romans de Boubacar Boris Diop, pp. 89-126,
- Veronika Thiel / L’autoréflexion dans Le Temps de Tamango entre relativisme et urgence d’engagement, pp. 127-148,
- Cristina Brancaglion / Variations diatopiques dans Les traces de la meute, pp. 149-180,
- Francesca Paraboschi / Quand les narrateurs ne racontent pas. Mécanismes d’écriture de l’oralité dans Les traces de la meute, pp. 181-202,
- Maria Benedetta Collini / Quand le Mythe s’installe au cœur du Réel: Le Cavalier et son ombre, pp. 203-232,
- Virginie Brinker / « Mots-machettes », « mots-béquilles », « quenouilles de mots »: comment écrire le génocide des Tutsi au Rwanda? La spécificité de Murambi, le livre des ossements, pp. 233-264,
- Papa Samba Diop / Doomi golo de Bubakar Bóris Jóob. De la traduction littéraire à la traduction française de l’auteur lui-même, pp. 265-296,
- Ali Chibani / De l’émergence du thanatophore au retour du fondateur dans L’Afrique au-delà du miroir et Les petits de la guenon, pp. 297-322,
- Marco Modenesi / La Nuit de l’Imoko. Quand les chimères s’effondrent, pp. 323-340.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala