Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MARAN René - Batouala. Véritable roman nègre

Plus de vues

  •  MARAN René - Batouala. Véritable roman nègre

MARAN René

Batouala. Véritable roman nègre

Magnard - Paris - 2002
ISBN: 9782210754508
(Classiques & contemporains n° 46)
205 p., présentation, notes, questions et après-texte établis par Josiane Grinfas - 18 x 11 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 5,20 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X42307 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
1,73 €
Chez Amazon

 Le grand chef Batouala ne peut plus dormir comme avant dans la quiétude de la haute brousse. Qu’est-ce qui l’empêche de rejoindre le doux feu intérieur du sommeil ? Sa paresse est troublée par un soucis majeur : pourquoi la rumeur répète-t-elle que l’homme blanc accable l’homme noir et le traite moins bien que son chien ? Pourra-t-il encore vivre heureux au bord du grand fleuve Nioubangui ?

 
Batouala est le premier roman nègre écrit par un nègre. Son auteur, un fonctionnaire antillais du ministère des Colonies, soulève, en cette année 1921, un vent de scandale, mais reçoit pourtant, cette même année, le prix Goncourt. La lecture de ce roman et de son impérative préface permettra aux élèves de comprendre le contexte dans lequel ont pu naître une telle ouvre et un tel paradoxe. Elle leur permettra aussi de découvrir un des premiers textes de la négritude, mouvement littéraire et artistique du XXe siècle, qui entraîna l’émergence d’une culture noire et de sa conscience.
Batouala a obtenu le Prix Goncourt en 1921 faisant scandale, en fait surtout sa préface, par sa mise en cause de l'œuvre colonisatrice de la France; il s'est, dans cette première édition, tiré à plus de 190.000 exemplaires…
 
En 1938, 17 ans plus tard, René Maran ajoute un grand paragraphe à sa célèbre préface de 1921 et nous offre une version définitive de son œuvre avec en supplément une nouvelle animalière d'une cinquantaine de pages : Youmba, la mangouste. Il s'agit en fait d'une totale réécriture de Batouala. Un ouvrage de Michel Hausser est entièrement consacré à l'étude des différences entre ces deux éditions.
 
Le roman se déroule en Oubangui-Chari, circonscription de la Kémo, subdivision de Grimari, en plein pays Banda, région où l'auteur a été lui-même été en poste.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala