Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 CISSE Youssouf Tata, WA KAMISSOKO - La grande geste du Mali. Des origines à la fondation de l'Empire. Des traditions de Krina aux colloques de Bamako

Plus de vues

  •  CISSE Youssouf Tata, WA KAMISSOKO - La grande geste du Mali. Des origines à la fondation de l'Empire. Des traditions de Krina aux colloques de Bamako

CISSE Youssouf Tata, WA KAMISSOKO

La grande geste du Mali. Des origines à la fondation de l'Empire. Des traditions de Krina aux colloques de Bamako

Karthala - Arsan - Paris - 1988
ISBN: 2865372065
(Hommes et société)
XI-426 p., cartes, 20 ill.h.t., bbgr., index, préface de Jean Rouch, Textes en malinké et traduction francaise en regard - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


NON DISPONIBLE CHEZ SOUMBALA ACTUELLEMENT

 Ces pages sont avant tout le fruit de l'amitié qu'un nyamakala, un " homme de caste ", mieux, un nâra, c'est-à-dire un " traditionniste " de talent, a nourrie à l'endroit d'un chercheur qu'il a rencontré par hasard sur son chemin à Krina, son village vital. Cet homme de tradition, c'était Wâ Kamissoko, dit Wâ Djan, " Wâ le Grand ", mort prématurément en 1976, à l'âge de cinquante-sept ans. Il avait la passion du pays mandingue, de son histoire, de sa culture, de ses institutions et de ses héros. De 1959 à 1975, nous avons parcouru ensemble le Mali en tous sens. Contrairement à ce que les autres font faire à leurs griots, c'est-à-dire chanter leurs louanges, ou faire des démarches matrimoniales ou des interventions variées à leur profit, je fis du mien un auxiliaire au service du développement rural et de la recherche en sciences sociales et humaines. Je lui fis faire pour commencer la " cartographie " des traditions du Manden, et cela afin de mieux saisir les données essentielles de la vie du monde rural malinké. Je lui demandai ensuite, au cours de nos innombrables déplacements dans le haut Niger, de raconter ce pays, ses fleuves et ses collines, ses dieux, ses hommes et ses femmes, ses clans, ses familles, ses institutions, ses mythes, ses légendes, son histoire, ses peines. ses espérances... Ce que Wâ fit de bon cœur. En 1972, nous assistâmes ensemble chez les Dogons aux cérémonies soixantenaires du Sigui à Nyamè et Wolowlo. Il fit à cette occasion la connaissance de Jean Rouch, qui témoigna en ces termes de l'impression qu'il lui fit : " Quand j'ai, pour la première fois, rencontré Wâ avec Germaine Dieterlen, qui m'avait beaucoup parlé de lui, il m'est apparu comme un homme extraordinaire : il était le premier traditionniste - que je rencontrais - qui, avec un aplomb considérable, déclarait : "ceci s'est passé il y a 1 256 ans, 4 mois et 3 jours"... Au début, j'ai pensé que c'était là "fioriture de griot" ; mais, très rapidement, je me suis aperçu qu'il avait réellement cette connaissance précise, et ceci grâce à un entraînement particulier de la mémoire, et une initiation aux différents systèmes de comput du temps qu'utilisent les griots de Krina. " Le présent ouvrage est l'aboutissement de cette longue enquête orale de Youssouf Tata Cissé auprès de Wâ Kamissoko. Il nous apporte des données inestimables sur les fondements et les structures administratives de l'empire du Mali, l'esclavage en Afrique de l'Ouest au XIIes., les petites royautés qui se déchiraient alors le pays mandingue, les conquêtes de Soundjata et l'abolition par ce dernier de l'esclavage et de la traite.

Première édition de cet ouvrage fondamental. Les résultats d'une longue amitié née entre un niamakala, homme de caste, ou plutôt , nâra, traditionnaliste renommé, Wâ Kamissoko avec un chercheur rencontré par hasard sur le chemin de Krina, son village natal. Plus de 15 ans d'enquêtes et de travaux menés en commun en pays mandingue pour recueillir histoire et traditions avant la disparition de cet homme de savoir en 1976. Le présent ouvrage apporte des données inestimables sur les fondements et les structures administratives de l'Empire du mali, l'esclavage en Afrique de l'Ouest au XIIe siècle, les conquêtes de Soundjata et l'abolition par ce dernier de l'esclavage et de la traite. une réédition sera effectuée en 2000 qui est également épuisée. Une nouvelle édition est effectuée en 2007