Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIALLO Kalidou - Le syndicalisme dans l'enseignement public en Afrique Occidentale Française. 1903-1960

Plus de vues

  •  DIALLO Kalidou - Le syndicalisme dans l'enseignement public en Afrique Occidentale Française. 1903-1960

DIALLO Kalidou

Le syndicalisme dans l'enseignement public en Afrique Occidentale Française. 1903-1960

L'Harmattan Sénégal - Paris - Dakar - 2011
ISBN: 9782296560444
420 p., préface d'Iba Der Thiam - 24 x 16 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 37,50 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X47984 livres neuf et d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
34,99 €
Chez Amazon

Peu de travaux scientifiques ont jusque-là été consacrés au syndicalisme des instituteurs indigènes dans les colonies d'AOF. Pourtant, la place qu'occupent les organisations des travailleurs de l'enseignement dans les batailles politiques et syndicales depuis les indépendances a certainement des racines historiques très anciennes que le présent ouvrage met en exergue. Les enseignants africains n'ont pas attendu les arrêtés de mars 1937 sur le droit syndical en AOF pour s'organiser en associations de défense de leurs intérêts moraux et matériels. 
Sur la base d'une documentation très fouillée, ce travail tente une reconstitution analytique du processus de formation des associations et syndicats dans l'enseignement, l'évolution des plates-formes revendicatives, les sources de financements, les courants idéologiques, les relations avec l'Administration coloniale, les partis politiques, les associations de parents d'élèves et d'étudiants, les centrales syndicales africaines métropolitaines et les Internationales. 
Formés pour la plupart à l'école normale fédérale William Ponty, quels rôles ont joué les instituteurs dans l'intégration ou la dislocation de l'AOF ? Dispositif stratégique pour le pouvoir colonial dans la diffusion de la culture française et la pérennisation de la civilisation occidentale, les enseignants à travers leur syndicat ont-ils joué un rôle dans la naissance et le développement du nationalisme ? Voilà autant de questions essentielles auxquelles tente de répondre ce livre dans un style dépouillé de toute fioriture et accessible aussi bien aux chercheurs spécialistes qu'au public.

Sommaire:
- Préface d'Iba Der Thiam,
- Introduction générale.

Première partie: L'ECOLE COLONIALE EN AOF
- Présentation de l'Afrique occidentale française
- L'enseignement en AOF

Deuxième parie: EVOLUTION SYNDICALE DANS L'ENSEIGNEMENT PUBLIC JUSQU'A LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE
- L'environnement syndical
- Les conditions des personnels enseignants
- Les premières formes d'organisations syndicales chez les enseignants - 1903-1945

Troisième partie: LES ENSEIGNANTS DANS LA MOUVANCE DU SYNDICALISME AFRICAIN AU NIVEAU TERRITORIAL ET FEDERAL
- La situation de l'école et des enseignants au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale
- L'état d'organisation des syndicats de l'enseignement en AOF - 1945-1946
- La phase des syndicats mixtes et africains de l'enseignement en AOF - 1946-1949
- La réorganisation territoriale des syndicats de l'enseignement,
- Le processus unitaire des syndicats de l'enseignement en AOF.

Quatrième partie: A LA RECHERCHE DE L'EQUILIBRE ENTRE LES IMPERATIFS DE L'UNITE FEDERALE, LE NATIONALISME ET LES EXIGENCES DE LA SOLIDARITE OUVRIERE INTERNATIONALE
- L'unité organique des syndicats enseignants de l'AOF
- Vers le syndicalisme révolutionnaire et anticolonial
- La constitution de la fédération des enseignants d'Afrique noire (FEAN) et l'exaltation de la mission émancipatrice des enseignants.
Originaire de Matam (Danthiady), Kalidou Diallo est un historien qui a dédié son combat à l'enseignement et au syndicalisme auxquels il a consacré son engagement militant et la plupart de ses travaux et publications universitaires. Cet ancien instituteur sorti de l'Ecole normale régionale des instituteurs de Saint-Louis (1972-1974), devenu enseignant de lycée puis professeur d'université, a été secrétaire général adjoint puis secrétaire général du Syndicat unique et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES) de 2000 à 2004.
Membre de plusieurs commissions de réformes (reforme de la fonction publique, réforme du Fonds national de retraite [FNR], Programme de développement de l'éducation, [PDEF]), il a été ministre-conseiller du président de la République sur les syndicats avant d'être, depuis juin 2008, le ministre sénégalais de l'Enseignement préscolaire, de l'Elémentaire et du Moyen secondaire et des Langues nationales.
Il finalise une thèse d'Etat sur Les transformations syndicales au Sénégal depuis 1960.