Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 DIOUF Mamadou, MURPHY Maureen (sous la direction de) - Déborder la Négritude. Arts, politique et société à Dakar

Plus de vues

  •  DIOUF Mamadou, MURPHY Maureen (sous la direction de) - Déborder la Négritude. Arts, politique et société à Dakar

DIOUF Mamadou, MURPHY Maureen (sous la direction de)

Déborder la Négritude. Arts, politique et société à Dakar

Les Presses du réel - Dijon - 2020
ISBN: 9782378960988
256 p., 55 ill. coul.et n.&b. - 17 x 24 cm

Disponibilité éditeur: Disponible chez l'éditeur.

Prix public éditeur: 24,00 €

L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X74307 livre neuf, broché 5 à 8 jours
24,00 €
Chez Amazon

 Une analyse collective de l'émergence du « contemporain » et des logiques transnationales et transhistoriques à l'œuvre dans les pratiques artistiques à Dakar face aux questions soulevées par la globalisation depuis les Indépendances, ouvrant de nouveaux territoires aux investigations tant sociologiques, économiques, politiques, qu'esthétiques.

Au lendemain des Indépendances, le premier Président du Sénégal Léopold Sédar Senghor place l'art et la culture en tête de la politique du pays ; des infrastructures « dynamiques » sont créées pour exposer et diffuser les fruits d'une création locale et internationale. En croisant l'analyse des œuvres avec celle de leur exposition, le présent ouvrage revient sur ces années Senghor qui virent éclore un art « moderne » transnational.
Fruit d'un travail collectif, ce livre aborde également l'émergence du « contemporain » dans son rapport au global, à l'échelle d'une scène artistique locale et dans une perspective transhistorique : des performances d'Agit Art à la biennale de Dakar, de l'étude de la photographie à celle des installations multi médias. La parole des artistes est valorisée par la publication d'une série d'entretiens inédits.

 Une analyse collective de l'émergence du « contemporain » et des logiques transnationales et transhistoriques à l'œuvre dans les pratiques artistiques à Dakar face aux questions soulevées par la globalisation depuis les Indépendances

Textes de Joshua I. Cohen. Senghor, Coline Desportes, Maureen Murphy, Giulia Paoletti, Emmanuelle Chérel, Mamadou Diouf, El Hadji Malick Ndiaye, Joanna Grabski, Elizabeth Harney.

Entretiens avec Iba Ndiaye (ou Iba N'Diaye), Viyé Diba, Soly Cissé, Diadji Diop, Cheikh Ndiaye, El Hadj Sy.
- Mamadou Diouf est professeur d'histoire et d'Études Africaines aux départements d'Histoire et des Études du Moyen Orient, de l'Asie du Sud et de l'Afrique à Columbia University, New York.

- Maureen Murphy est historienne de l'art, Maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre de l'Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur la mondialisation de la scène artistique envisagée sous l'angle des rapports entre l'Afrique et l'Europe, l'histoire coloniale et postcoloniale, ainsi que sur les politiques d'exposition.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala