Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 LOUETTE Michel, MEIRTE Danny, JOCQUE Rudy et Alia - La faune terrestre de l'Archipel des Comores

Plus de vues

  •  LOUETTE Michel, MEIRTE Danny, JOCQUE Rudy et Alia - La faune terrestre de l'Archipel des Comores

LOUETTE Michel, MEIRTE Danny, JOCQUE Rudy et Alia

La faune terrestre de l'Archipel des Comores

Musée Royal de l'Afrique Centrale (MRAC) - Tervuren - 2004
ISBN: 9789075894639
(Studies in afrotropical zoology - Vol. 293)
465 p., très nombreuses illustrations couleur - 30 x 21,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X41898 livre neuf, reliure éditeur 5 à 8 jours
64,72 €
Chez Abebooks

Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien de la Commission de l’Océan Indien et de l’Union Européenne (Programme Régional environnement – 7ième FED). Il est le résultat d’une collaboration entre le Musée Royal de l’Afrique Centrale, Tervuren, Belgique et le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique, Moroni, Union des Comores. Pour Mayotte, des informations ont été obtenues auprès du Service de l’Environnement et de la Forêt, Mamoudzou. Richement illustré, ce livre donne un inventaire aussi complet que possible de la faune terrestre des quatre îles composant l’archipel des Comores. Situées dans l’Océan Indien occidental, la Grande Comore, Mohéli et Anjouan constituent aujourd’hui l’Union des Comores, indépendante depuis 1975, tandis que Mayotte est restée sous administration française. Les informations rassemblées ici résultent de 17 expéditions zoologiques belges qui ont eu lieu de 1981 à 2003. Volcanique et tropical, l’archipel possède des côtes, des îlots et des falaises remarquables, des mangroves et des montagnes encore partiellement recouvertes de forêts primaires ainsi que quelques petits lacs. Il est riche en microclimats allant de très humide à presque aride. La faune actuelle est un mélange d’éléments d’occurrence naturelle (avec beaucoup d’espèces endémiques) et d’éléments introduits. Parmi les mammifères remarquables, il faut citer trois espèces de grandes chauves-souris frugivores et deux lémuriens tous très importants pour la survie de la forêt (pollinisateurs ou disséminateurs de graines d’arbres). L’avifaune ne contient pas moins de 16 espèces endémiques et 22 races endémiques d’autres espèces. Quelques oiseaux migrateurs avec des populations importantes au niveau mondial complètent cette liste. Les reptiles eux aussi sont très bien représentés; certains lézards méritent une attention particulière car ils sont repris sur les listes CITES. Sur les plages des tortues marines viennent pondre. Mayotte possède deux espèces de batraciens et toutes les rivières temporaires contiennent des poissons ‘secondaires’ d’eau douce. Les invertébrés sont également riches en espèces et pour ne citer que deux groupes bien visibles : les papillons et les araignées y sont très nombreux. La démographie croissante et l’agriculture, menacent les forêts, il faut donc veiller à ce qu’elles ne disparaissent pas toutes rapidement, car les conséquences seraient dramatiques tant sur la faune que sur les provisions en eau sans parler des problèmes d’érosion. Un chapitre du livre traite donc de la conservation et la législation. Un Parc Marin (qui comporte aussi des éléments terrestres) vient d’être créé à Mohéli et un Parc de la montagne du Karthala sur la Grande Comore est en projet. Les auteurs ont également voulu attirer l’attention sur les dangers liés à l’introduction d’espèces. Sur l’archipel se sont déjà propagées des espèces indésirables introduites comme une Mangouste, des rats, certains oiseaux comme le Moineau et le Mainate ainsi que l’Achatine, mollusque géant. Ces espèces introduites constituent une véritable menace pour cet écosystème insulaire très vulnérable. Véritable visite guidée de l’archipel, ce livre donne une liste des sites remarquables, une clé d’identification des reptiles ainsi qu’une liste de noms d’animaux en comorien.

Superbe publication concernant la faune de l'archipel des Comores y compris Mayotte: Mammifères, oiseaux, reptiles, batraciens, poissons d'eau douce, invertébrés, insectes, arachnides, myriapodes, crustacés et mollusques.