Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MAUNY Raymond - Glossaire des expressions et termes locaux employés dans l'Ouest Africain

Plus de vues

  •  MAUNY Raymond - Glossaire des expressions et termes locaux employés dans l'Ouest Africain

MAUNY Raymond

Glossaire des expressions et termes locaux employés dans l'Ouest Africain

IFAN - Dakar - 1952
(Catalogues et documents - 09)
69 p. - 15,5 x 23,5 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X58592 livre d'occasion, broché 5 à 8 jours
12,00 €
Chez LRB

 « Le fait, pour des gens de France, de vivre sous un climat avec une faune et une flore, des populations, des modes de vie très différents de ceux de l’Europe, a amené au cours de trois siècles de présence française sur ces rivages la création de tout un vocabulaire adapté à ce nouvel environnement », écrivait Raymond Mauny en introduction à ce glossaire de 600 mots (dont beaucoup ne sont plus en usage), paru en 1952 à Dakar et qui, selon Louis-Jean Calvet, esquissait une approche « écolinguistique » avant l’heure.

C’est un français « acclimaté » que Mauny entreprend de décrire, non pas ce qu’on appelait alors le « petit nègre », mais la langue qu’employaient « entre eux en Afrique Occidentale française les Européens et l’élite africaine ». Mauny signale les mots venus de l’arabe (marabout, medina, etc.), du tupi (avocat, maringouin…), du mandingue (balafon, banco, etc.), du wolof (bougnoul, karité…), du peul, du portugais (fétiche, palabre…) ou de l’anglais (boy, mangrove…). Bref, il offre une sorte de photographie de l’état de la langue française en Afrique de l’Ouest au début des années 1950, en même temps que l’une des toutes premières descriptions du français d’Afrique. (notice de l'éditeur réédition de 2011)

 Ouvrage réédité en 2011 par l'OIF chez Ecriture

Une photographie de l’état de la langue française en Afrique de l’Ouest au début des années 1950, en même temps que l’une des toutes premières descriptions du français d’Afrique

Raymond Mauny (1912-1994) est étudiant en droit lorsqu'il arrive au Sénégal en 1937 pour travailler dans les services du gouverneur général. C'est au sein de l'Institut français d'Afrique noire (IFAN) qu'il mène, à partir de 1949, ses travaux sur le Moyen Age africain, synthétisés dans Les Siècles obscurs de l'Afrique noire : histoire et archéologie (Fayard, 1970). Il quitte le Sénégal en 1962 pour enseigner l'histoire de l'Afrique précoloniale à la Sorbonne, où il crée le Centre de recherches africaines, qu'il animera jusqu'en 1977.