Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 GORREE Georges - Sur les traces du Père de Foucauld

Plus de vues

  •  GORREE Georges - Sur les traces du Père de Foucauld

GORREE Georges

Sur les traces du Père de Foucauld

Arthaud - Paris - 1947
(Foucauld l'Africain)
450 p., planches photos h.t., cartes dont une depl. - 22,5 x 17 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X23365 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
14,00 €
Chez Abebooks

 

Une première édition aux Editions de la plus grande France est notée en 1936. Elle ne comprend que 370 p.
 
Deuxième édition augmentée. Une mise au point rigoureuse faite à partir de témoignages sur les événements, petits ou grands, qui ont marqué l'existence du Père de Foucauld
Sommaire:
Préface ; Avant-propos 1/ Les premières années et l'oubli de Dieu (1858-1886) : L'enfant et l'adolescent (1858-1876) ; L'officier (1876-1882) ; L'explorateur (1882-1885) 2/ De la conversation à l'ordination sacerdotale (1886-1901) : La conversion (1886-1890) ; Le Trappiste (1890-1897) ; Nazareth et Jérusalem (1897-1900) ; Le retour en France et l'ordination sacerdotale (1900-1901) 3/ Au Sahara (1901-1908) : Vie à Ben Abbès (1901-1904) ; Tournées d'apprivoisement chez les Touareg (1904-1905) ; L'Ermite du Hoggar (1905-1908) 4/ Au Sahara (1908-1916) : Les trois voyages en France (25 décembre 1908-22 novembre 1913) ; Les dernières années (22 novembre 1913-1er décembre 1916) ; Après sa mort
- Charles de Foucauld (1858-1916) est né à Strasbourg, études au lycée de Nancy, puis Saint-Cyr et Saumur (sans y briller particulièrement sauf par son indiscipline). Envoyé en Algérie en 1881 il y participe aux campagnes militaires dans le sud-oranais. Découverte du désert et de l'Islam; Foucauld quitte l'armée et décide d'organiser un grand voyage au Maroc, déguisé en marchand juif et accompagné par le rabbin Mardochée (3000 km parcourus, plus de 2000 km d'itinéraires nouveaux relevés et une masse enorme d'informations recueillies). Reçoit la médaille d'or de la Société de géographie en 1885. Il voyage en 1885-86 dans les oasis du sud algérien et se lie d'amitié avec des officiers méharistes. Entre dans les ordres en 1887 et s'installe en 1901 à Beni Abbès. Renoue avec Laperrine qu'il a connu à Saint-Cyr et Saumur et participe en 1904 à une tournée de pacification dans les tribus touarègues (avec Laperrine et Nieger). En 1905 se joint à la misson Etiennet (étude du tracé d'un télégraphe transsaharien) et l'amenokal Moussa Ag Amastane ayant promis de protéger le "chrétien", ce dernier s'établit à Tamanrasset . Il établira bientôt un ermitage en altitude au sommet de l'Assekrem (2700 m). Il y travaillera (apostolat et études scientifiques) pendant 10 ans et sera assassiné par un parti touareg en 1916.

- Georges Gorée (1908-1977) est un prêtre catholique ordonné en 1931 qui suivra les cours de l'Ecole coloniale, de l'Ecole des Langues Orientales puis de l'Institut des Belles lettres de Tunis. Il devient l'un des premiers disciples du Père de Foucauld au Sahara (de 1833 à 36) puis au Maroc (jusqu'en 1943). Il servira comme aumônier pendant la deuxième guerre mondiale et participera avec la Ive division marocaine de montagne aux campagnes d'Italie, de France et du Rhin-Danube. Il sera le commissaire général de l'Exposition itinérante "Foucauld l'Africain", directeur des Cahiers Charles de Foucauld et rédigera plusieurs ouvrages concernant Charles de Foucauld.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala