Navigation dans la catégorie :

Vous êtes actuellement sur :

<< Retour
 MANGIN, (Général) - Souvenirs d'Afrique. Lettres et carnets de route

Plus de vues

  •  MANGIN, (Général) - Souvenirs d'Afrique. Lettres et carnets de route

MANGIN, (Général)

Souvenirs d'Afrique. Lettres et carnets de route

Denoël et Steele - Paris - 1936
264 p., 5 cartes - 12 x 19 cm

Disponibilité éditeur: Epuisé chez l'éditeur.


L'Offre de Soumbala

Référence Etat de l'exemplaire Disponibilité Soumbala Prix Commander
X53187 livres d'occasion, brochés, à partir de: 5 à 8 jours
20,00 €
Chez Amazon

 

Lettres écrites par Mangin en 1895 au Sénégal et au Mali où il sert un moment aux côtés du Colonel de Trentinian, puis au Congo, en Centrafrique et au Soudan avec la mission Marchand (1895-1899). Enfin en 1908 lorsqu'il retourne en mission d'inspection militaire au Congo. Il sera ensuite l'un des premiers à mettre en œuvre le recrutement de troupes noires en vue de leur utilisation sur les théâtres d'opérations extérieurs (et en métropole); il formera une unité de tirailleurs sénégalais qui partira se battre au Maroc en 1912. Pour ce qui concerne le Mali (deux chapitres): En poste à Kayes en 1896, le lieutenant Mangin est chargé de s'assurer de la sécurité du voyage programmé par le Colonel de Trentinian vers Tombouctou par Nioro, Sokolo, Soumpi, Goundam. Il part de Médine le 4 janvier, arrive à Soumpi le 20 où il défait préventivement El Hadj Bougouni ex-chef de Nampala et allié des Kel Antassar. Il accompagne ensuite Trintinian dans son déplacement qui s'effectue sans difficultés. Il est chargé en mars 92 de débuter au Soudan français le recrutement puis d'effectuer la formation des 100 tirailleurs devant participer à la "Mission Marchand" et formant la compagnie auxiliaire du Congo qui sera ensuite acheminée vers Brazzaville via Dakar.

Charles Mangin (1866-1925), fait Saint-Cyr, sert au Soudan français avec les tirailleurs sénégalais, participe avec Marchand à la mission Congo-Nil, accompagne Lyautey lors de la conquête du Maroc. Il est général lors de la guerre de 14 et y gagne une image de chef courageux mais aussi de buveur de sang.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Saint Louis Le blog Soumbala